Intervention

Analyser la capacité d'évacuation de la clientèle

Étape 1 : Compiler les numéros de chambres ou logements des résidents qui n'ont pas pu évacuer dans le délai prescrit et ceux absents dans le tableau « Analyse de la capacité à évacuer ».

Étape 2 : Transmettre le tableau à l'exploitant de la résidence afin qu'il réponde aux différentes questions en lien avec les limitations à l'évacuation de ses résidents. Il est important de répondre qu'aux questions en lien avec les incapacités (mobilité, désorientation, surdité, vision) de la personne; le tout sans tenir compte des autres incapacités.

RAPPEL!

Chacune des pages du tableau doit être signée et datée par le propriétaire ou une personne désignée en son nom avant d'être retourné à l'établissement pour analyse.

En cas de doute et afin de vérifier la capacité de certains résidents à descendre les escaliers et le temps qu'ils prennent pour se rendre en lieu sûr, l'outil de Validation de la capacité à évacuer peut être utilisé.

Analyser le risque dans son ensemble en collaboration avec les différents partenaires

Consignez par écrit les données qui vous permettent de faire une analyse objective de la situation et de prendre des décisions éclairées. Vous serez mieux outillés pour discuter des mesures à mettre en place avec vos partenaires et pour expliquer le bien-fondé de votre intervention auprès du propriétaire.

Planifier les rencontres et assurer un suivi spécifique

Une fois l’analyse du risque complétée, une rencontre avec le service de sécurité incendie local est nécessaire afin d’échanger sur les recommandations qui devront être transmises à l’exploitant ou la ressource.

Des suivis peuvent être requis afin de s’assurer de bien gérer le risque en sécurité incendie. La fréquence et le type de suivi nécessaire varieront selon le niveau de risque rencontré. Un plan d’action peut être une bonne façon de signifier vos attentes et de déterminer un échéancier qui saura satisfaire l’ensemble des partis.

Transmettre le dossier au comité de coordination provincial dans l'éventualité où le risque ne peut être géré

Le Comité de coordination provincial est formé des représentants provenant du :

  • Ministère de la Sécurité publique (MSP)
  • Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)
  • Régie du bâtiment du Québec (RBQ)

À ce niveau, un changement d’usage du bâtiment est souvent nécessaire. Le cheminement critique de ce changement d’usage a été élaboré pour les besoins spécifiques aux résidences privées pour aînés, mais s’avère tout aussi pertinent pour tout autre type de résidence accueillant des personnes présentant des limitations à l’évacuation.

La fréquence et le type de suivi nécessaire varieront selon le niveau de risque rencontré.

Partager