Risques de chutes

Près de la moitié des blessures subies par les personnes âgées surviennent à domicile, et la plupart sont causées par une chute.

Nous continuons parfois à faire des choses qui augmentent notre risque de tomber, comme monter dans un escabeau pour changer une ampoule ou pelleter de la neige.

Pourtant diverses actions peuvent être posées pour rester en sécurité à domicile :

  • Améliorer l’éclairage;
  • Enlever ou consolider des objets qui risquent de vous faire trébucher comme un tapis glissant, une carpette ou des fils électriques qui pendent;
  • Ne rien laisser traîner dans les corridors et les passages, et éliminer tout obstacle;
  • Nettoyer immédiatement les liquides renversés, pour ne pas glisser;
  • Ajouter des barres d’appui dans la douche ou la baignoire;
  • Ajouter des rampes des deux côtés de l’escalier ainsi que des bandes au bord de chaque marche;
  • Veiller à ce que les trottoirs, les patios et autres endroits où marcher soient bien éclairés, non glissants ni encombrés;
  • Enlever la neige et la glace des entrées l’hiver.

La première étape de la prévention des chutes consiste à connaître les dangers qui existent chez vous et dans les environs.

Plusieurs risques de chute peuvent aussi être réduits en demandant de l’aide. N’hésitez pas à vous faire aider pour les réparations et réaménagements à domicile, au besoin. Demander à un parent, un ami ou un professionnel.

Risques de chutes dans la communauté

  • Renseignez-vous sur ce qui augmente votre risque de tomber dans votre communauté.
  • Faites attention aux affiches des centres commerciaux ou autres édifices qui indiquent que le plancher est glissant, et évitez ces endroits.
  • Évitez les escaliers mal éclairés ou recouverts d’un tapis à motifs trop chargés, ce qui n’aide pas à bien voir le bord des marches.
  • Téléphonez au bureau de votre municipalité pour signaler un danger dans votre communauté.
Partager