Protection de la jeunesse

Le mandat de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) est de protéger les enfants et les adolescents dont la sécurité ou le développement est compromis. La DPJ intervient à partir de signalements reçus de personnes qui ont des motifs raisonnables de croire que le développement ou la sécurité d’un jeune âgé de 0 à 17 ans est compromis.

Faire un signalement
Un signalement à la DPJ concerne la situation d'un enfant de moins de 18 ans pour lequel vous avez des inquiétudes quant à sa sécurité ou à son développement.
Services de réadaptation avec ou sans hébergement
Services visant la reprise ou la poursuite de leur développement et de meilleures relations avec leur milieu et leur famille.
Ma famille, ma communauté
Projets de vie permanents
La DPJ doit parfois offrir un autre milieu de vie à l’enfant afin de lui assurer la stabilité dont il a besoin pour bien se développer.
Jeunes contrevenants
L’intervention psychosociale auprès des jeunes contrevenants vise à prévenir les causes de la criminalité chez les adolescents.
Tutelle
La tutelle est destinée à assurer, sur le plan juridique, la protection de l’enfant, l’exercice de ses droits civils et la gestion de ses biens.
Devenir travailleur autonome
Supervision des contacts entre des enfants et leurs parents, accompagnement et transport pour différentes activités.
Contribution parentale
Une contribution financière est demandée aux parents lors du placement de leur enfant en famille d’accueil, en réadaptation ou en hébergement.
Offre de service de la Direction de la protection de la jeunesse
Consulter l’offre de service de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).
Services intégrés en abus et maltraitance (SIAM)
Lieu où les enfants et les adolescents victimes de maltraitance reçoivent l’aide d’une équipe multidisciplinaire.
Bilan DPJ
Partager