Premier épisode psychotique

Journée de sensibilisation à la détection et au traitement précoce des premières psychoses

Thème : Et si on chillait avec nos jeunes vers leur rétablissement
3 décembre en mode virtuel

Pour connaître la programmation et pour s'inscrire : http://aqppep.tpaeow69.mywhc.ca/ 

Les personnes vivant un premier épisode psychotique peuvent recevoir des services d’intervention précoce visant leur rétablissement. 

Les objectifs principaux du programme sont : 

  • Réduire la durée de la psychose non traitée; 
  • Améliorer l’engagement et l’implication de l’usager dans son traitement; 
  • Réduire au minimum les effets de la psychose à court, moyen et long terme.

L’implication active de la famille et des membres de l’entourage de l’usager est sollicitée.

La psychose se définit par une perte de contact temporaire avec la réalité.

La psychose peut affecter les perceptions, les pensées, les émotions et les comportements de la personne.

Principaux symptômes associés à la psychose

  • Idée délirante;
  • Hallucination;
  • Désorganisation de la pensée, du langage et du comportement;
  • Repli social;
  • Baisse d’énergie, de motivation ou d’intérêt;
  • Altération des capacités d’attention, de concentration, de mémoire et d’orientation;
  • Difficulté de planification et d’organisation;
  • Modification de l’humeur.

Critères d’admissibilité au programme premier épisode psychotique

  • Personnes âgées entre 12 et 35 ans.
  • Personnes qui présentent des symptômes d’un trouble psychotique et qui n’ont jamais été traitées pour une psychose ou qui ne l’ont été que pendant une période de moins de 12 mois.
  • Il n’y a pas de critère d’exclusion pour les diagnostics associés, à l’exception de la déficience intellectuelle et d’un trouble du spectre de l’autisme empêchant la personne de profiter des services offerts.

Comment référer?

Il est possible de référer au programme premier épisode psychotique dès la détection des premiers signes ou symptômes qui laissent suspecter la présence d’une psychose. Cette détection rapide vise la réduction du délai entre l’apparition des premiers symptômes et l’obtention des services appropriés. Plus la période entre les premiers symptômes de psychose et le début du traitement est courte, meilleur est le pronostic. 

Lors de la référence, une première collecte de données sera effectuée. Ensuite, si l’usager semble admissible au programme, un premier rendez-vous d’évaluation sera planifié avec un psychiatre ou un pédopsychiatre dans un délai maximum de 15 jours. À la suite de cette évaluation, l’usager sera pris en charge par le programme ou orienté vers le service jugé approprié.

  • Montmagny et L’Islet : 418 291-8846
  • Beauce et Etchemins : 418 228-0030, poste 37651
  • Lévis, Lotbinière, Bellechasse et Nouvelle-Beauce : 418 835-3400, poste 15458
  • Thetford : 418 338-3511, poste 51747

Liens utiles

Regroupement des parents et amis de la personne atteinte d’une maladie mentale :

Autres liens

Partager