Tomographie linéaire

La tomographie linéaire est une technique d’imagerie médicale qui donne une image non pas de l’organe total, mais d’une coupe horizontale. Pendant l’exposition, qui est plus longue que pour une radiographie standard, le tube à rayons X effectue un balayage longitudinal au-dessus du patient. Ce mouvement permet d’effacer toutes les structures au-dessus et en-dessous du plan de coupe, qui apparaît plus net. La tomographie linéaire peut être utilisée seule pour examiner un organe. Elle peut aussi être ajoutée à un autre examen pour le compléter. Par exemple, il n’est pas rare que nous ajoutions quelques coupes tomographiques aux images de routine d’une urographie IV.

Utilité de la tomographie

Avec l’arrivée des nouvelles techniques d’imagerie, comme la tomodensitométrie et la résonance magnétique, la tomographie linéaire est beaucoup moins utilisée. Cependant, elle donne des renseignements de bonne qualité et est encore pratiquée pour certaines régions du corps, comme les articulations temporo-mandibulaires et les reins.

Dose de radiation

La quantité de rayons X utilisée pour une tomographie linéaire dépend de l’épaisseur de la structure à radiographier. De plus, chaque coupe tomographique nécessite un peu plus de radiation qu’une radiographie standard, mais les doses demeurent tout de même très faibles. Les technologues et les radiologistes sont formés pour diminuer le plus possible cette dose sans toutefois nuire à la qualité des images.

Enregistrement et conservation des images

Les images tomographiques sont numériques. Elles peuvent donc être archivées dans des systèmes informatiques et de gestion de renseignements médicaux (PACS, RIS).

Partager