Bris calcaire et infiltration

Un bris calcaire est une intervention réalisée dans le but de retirer un dépôt calcaire (calcification) situé dans les tendons de l’épaule. Le traitement est fait par un radiologiste spécialiste sous guidage radioscopique.

L’infiltration est l’injection d’un médicament ou d’une combinaison de médicaments dans une articulation sous guidage radioscopique. L’injection cible avec précision l’endroit de la douleur dans le but de la soulager.

Dans les deux cas, la radioscopie permet de suivre le cheminement de l’aiguille sous plusieurs angles et, ainsi, de vérifier l’endroit où nous nous trouvons avant d’injecter le médicament ou d’effectuer l’intervention.

Préparation à l’examen

Aucune préparation n’est nécessaire. Il n’y a donc pas besoin d’être à jeun : le patient peut manger, boire et prendre ses médicaments.

Déroulement de l’examen

Le bris calcaire et l’infiltration sont pratiqués par un radiologiste, assisté d’une technologue en imagerie médicale. Le patient est installé sur la table d’imagerie. Le positionnement varie en fonction de la région à visualiser. L’intervention est pratiquée de façon stérile. La première étape consiste donc à préparer le matériel et l’endroit de la ponction. La peau est désinfectée avec un produit et des champs stériles sont placés par-dessus le patient. Ensuite, à l’aide de la radioscopie, le radiologiste repère l’endroit où il doit piquer pour positionner l’aiguille correctement.

Pour le bris calcaire, il ponctionne la calcification et l’aspire dans une seringue.

Pour une infiltration, il positionne la pointe de l’aiguille puis injecte le médicament.

À la fin de l’intervention, le radiologiste donne au patient ses recommandations pour les heures qui suivent. Les recommandations dépendent de l’intervention et des activités ou de l’emploi du patient. Par la suite, le radiologiste rédige un rapport qui est acheminé au(x) médecins(s) qui a (ont) demandé l’examen.

Enregistrement et conservation des images

Les images en mouvement produites avec la radioscopie ne sont pas conservées. Par contre, au cours d’un examen qui utilise la radioscopie, nous prenons quelques radiographies numériques qui, elles, sont conservées au dossier radiologique du patient.

Partager