Généralités

La céphalométrie permet d’effectuer des mesures à partir d’une image du crâne afin d’évaluer les anomalies squelettiques du visage et les défauts de positionnement des dents. L’imagerie médicale évolue rapidement depuis quelques années; la tomodensitométrie et la résonance magnétique apportent aux médecins des documents de qualité remarquable. Cependant, un orthodontiste ou un chirurgien maxillo-facial ne peut se passer de la céphalométrie, qui reste un moyen irremplaçable pour déterminer quel sera le meilleur traitement possible et pour contrôler les résultats après une chirurgie.

La radiographie panoramique dentaire est une radiographie qui permet de visualiser sur une seule image les deux maxillaires et les dents.

Cette image radiologique permet de diagnostiquer les fractures, les tumeurs ou autres lésions osseuses. La radiographie panoramique dentaire permet également de localiser l’emplacement des cavités naturelles (avant d’envisager la pose d’un implant dentaire par exemple) et le trajet du nerf mandibulaire.

La céphalométrie et la radiographie panoramique dentaire sont souvent complémentaires, surtout en chirurgie maxillo-faciale et en orthodontie.

Préparation aux examens

Pour ces examens, le patient doit retirer les objets métalliques au niveau de la tête (bijoux, piercing) et les attaches pour les cheveux. Si le patient porte des prothèses dentaires, il doit les retirer pour la radiographie panoramique, mais il les conserve pour la céphalométrie. De plus, nous demandons au patient de ne rien avoir dans la bouche, ni gomme, ni bonbon.

Déroulement des examens

Ces examens sont effectués par un technologue en imagerie médicale.

Pour la céphalométrie : Le patient est placé face au technologue. Celui-ci place de petits embouts dans les oreilles du patient pour permettre de maintenir la tête très droite, puis il appuie une languette de plastique juste au-dessus du nez. La prise de l’image dure environ 15 secondes. L’appareil se déplace de façon parallèle de chaque côté de la tête.

Pour la radiographie panoramique dentaire : Le technologue demande au patient d’appuyer le menton sur un petit plateau. Les mains sont placées sur des poignées et de petites tiges sont accolées de chaque côté de la tête pour maintenir le positionnement. La prise de l’image dure environ 20 secondes. Durant ce temps, un arceau, comprenant d’un côté un tube à rayons X et de l’autre un capteur numérique, effectue une rotation de 180° autour de la tête du patient.

Pour ces deux examens, le temps d’exposition est un peu plus long que pour une radiographie standard, d’où l’importance pour le patient de demeurer parfaitement immobile. Le technologue est responsable de la qualité des images. Il est important de suivre attentivement ses instructions. Après l’examen, les images sont analysées par un radiologiste, qui rédige un rapport. Ce rapport est acheminé au(x) médecins(s) qui a (ont) demandé l’examen.

Dose de radiation

Pour faire une céphalométrie ou une radiographie panoramique dentaire, nous utilisons une certaine quantité de rayons X. La quantité dépend, entre autres, de l’épaisseur de la structure à radiographier. Les technologues sont formés pour diminuer le plus possible la dose de radiation, sans toutefois nuire à la qualité de l’examen.

Enregistrement et conservation des images

Les images sont numériques et sont conservées dans le dossier radiologique du patient.

Partager