Un accompagnement de qualité jusqu'au bout de la vie

Niveau de soins

Peu de temps après votre admission en CHSLD, vous ou votre répondant, aurez à aborder avec le médecin l’importante question des niveaux de soins. Un niveau de soins est en quelque sorte un outil d’aide à la décision qui permettra ensuite au médecin d’élaborer un plan de soins cohérent avec l’évolution de votre état de santé, de vos désirs et de vos préférences. Les niveaux de soins prescrivent des interventions à la fois pertinentes et médicalement appropriées à vos choix. Le niveau de soins est revu annuellement et peut être modifié en tout temps à votre demande.

  • Niveau A (ou 1) : Prolonger la vie par tous les moyens nécessaires
  • Niveau B (ou 2) : Prolonger la vie par des soins limités
  • Niveau C (ou 3) : Assurer le confort prioritairement à prolonger la vie
  • Niveau D (ou 4) : Assurer le confort sans viser à prolonger la vie

De plus, sachez que toute personne majeure et apte à consentir aux soins peut, au moyen de directives médicales anticipées, indiquer si elle consent ou non aux soins médicaux qui pourraient être requis par son état de santé dans l’éventualité où elle deviendrait inapte à consentir aux soins. À ce sujet, les médecins et les infirmières pourront vous donner de l’information, à vous et votre famille ou à votre représentant, si nécessaire.

Soins palliatifs et de fin de vie

Les soins palliatifs et de fin de vie peuvent être dispensés dans une chambre privée dédiée à cette fin, selon sa disponibilité. Vous pouvez obtenir de plus amples informations à ce sujet auprès de l’infirmière.

Une équipe interdisciplinaire habilitée à tenir compte de vos besoins avec sensibilité et discernement, ainsi que de ceux de vos proches, vous offrira, en temps opportun, des soins palliatifs et de fin de vie de qualité. Avec une approche engagée, humaine et empreinte de compassion, tout sera mis en œuvre pour soulager vos souffrances et vous aider à conserver la meilleure qualité de vie possible, et ce, dans le respect de vos valeurs, de vos volontés et de vos choix.

Si vous désirez connaître les modalités liées à la sédation palliative continue ou à l’aide médicale à mourir, référez-vous à l’infirmière et à votre médecin. Ils sauront vous accompagner dans votre démarche.

Accompagnement en fin de vie

La présence de vos proches est souhaitée afin de vous accompagner dans cette étape de vie. L’infirmière, l’intervenant spirituel, le travailleur social ou toute autre personne significative pour vous, peut également vous accompagner, vous et vos proches, si vous le désirez. Au besoin, une équipe de bénévoles de l’établissement ou d’un organisme communautaire du milieu est aussi disponible pour vous soutenir. Pour obtenir de plus amples informations ou pour recourir à leurs services, référez-vous à l’infirmière du CHSLD.

Délai pour libérer la chambre

La collaboration des proches est sollicitée lors d’un décès afin que la chambre du défunt soit libérée dans un délai de 24 heures. Nous comprenons que ce délai peut paraître restreint et que cette étape survient à un moment chargé d’émotions, mais sachez que le délai de 24 heures a été établi en considération des étapes d’accompagnement réalisées, préalablement au décès, et qu’il est de notre responsabilité d’assurer l’accès aux services et aux soins, dans les meilleurs délais possibles, pour les personnes qui en ont besoin et qui sont en attente d’hébergement.

Partager