Adopter un enfant au Québec

L’adoption est le projet de vie qui assure la plus grande stabilité à un enfant. En effet, les responsabilités et les liens avec les parents adoptifs deviennent permanents et vont au-delà de la majorité de l’enfant. L’adoption coupe les liens de filiation entre l’enfant et ses parents naturels. Les parents adoptifs deviennent alors les parents de l’enfant.

Le processus d’adoption se fait en différentes étapes. La Direction de la protection de la jeunesse recommande au tribunal l’adoption d’un enfant après avoir évalué qu’il s’agit du projet de vie qui répond le mieux aux besoins et à l’intérêt de l’enfant et qui correspond à une des quatre situations bien précises prévues au Code civil du Québec.

Au Québec, il existe différents types d’adoption :

  • Adoption régulière;
  • Adoption en banque mixte.

L’adoption régulière d’un enfant se concrétise lorsqu’il y a consentement général à l’adoption dès la naissance de l’enfant ou lorsqu’il est orphelin ou abandonné par ses parents naturels. Les délais peuvent aller de cinq à sept ans.

L’adoption en banque mixte est un réseau de postulants qui désirent adopter et qui sont prêts à accueillir, à titre de famille d’accueil, un enfant qui pourrait devenir adoptable, mais qui est susceptible de demeurer en famille d’accueil jusqu’à l’atteinte de sa majorité. Les délais d’attente pour accueillir un enfant en banque mixte varient entre un à trois ans.

Les enfants confiés en adoption québécoise ont vécu des difficultés importantes dans leur milieu naturel. Ils ont besoin de parents adoptifs qui ont d’excellentes compétences parentales, qui vont faire preuve de compréhension, d’empathie et qui agiront comme guides pour qu’ils se développent pleinement.

Information sur les modifications prévues aux règles régissant la confidentialité des renseignements relatifs à l’identité des personnes nées au Québec ayant été confiées en adoption et à celle de leurs parents d’origine : www.québec.ca/info-adoption

Partager