Préparation pour une coloscopie courte – Hôpital de Saint-Georges

Qu’est-ce qu’une coloscopie courte?

C’est un examen pour visualiser l’intérieur du rectum en insérant un tube flexible muni d’une caméra et d’une lumière. Cet examen cherche des problèmes spécifiques à l’anus et au rectum. Certains traitements pour les hémorroïdes peuvent être effectués au même moment.

L’examen dure en moyenne 5 à 10 minutes.

Est-ce que je peux prendre mes médicaments?

  • Comprimés de fer : vous devez les cesser cinq jours avant l’examen.
  • Anticoagulants et antiplaquettaires (médicaments pour éclaircir le sang, comme Coumadin, Plavix, Pradaxa, Xarelto, Eliquis et autres) : la plupart des coloscopies peuvent être réalisées sans avoir à cesser ces médicaments. Toutefois, si le médecin en décide autrement, le Service d’admission vous précisera quel médicament cesser et pour combien de jours lorsqu’il vous appellera pour vous donner votre rendez-vous.
  • Aspirine (AAS ou ASA) : vous ne devez pas la cesser.
  • Tous les autres médicaments : vous devez les prendre comme à l’habitude, même le matin de l’examen.

Sédation-analgésie

Il est possible que vous receviez une sédation-analgésie pendant l’examen. Vos facultés seront affaiblies par la médication pendant les 24 heures suivant l’administration. Vous devez donc :

  • Être OBLIGATOIREMENT accompagné pour le retour à la maison.
  • NE PAS CONDUIRE une automobile ou utiliser une machinerie dangereuse.
  • NE PAS CONSOMMER d’alcool ou de drogue pouvant altérer l’état de conscience.

Malgré une évaluation et une surveillance clinique adéquate, il peut malencontreusement arriver que vous réagissiez de façon exacerbée à la sédation-analgésie pendant l’examen et que cela nécessite une assistance à la ventilation avec ou sans intubation.

Conseils à l’accompagnateur

  • Reconnaître les signes d’urgence suivants :

    • Respiration très lente (huit ou moins par minute);
    • Incapacité à réveiller le proche;
    • Peau bleuâtre ou grisâtre.

Si l’un de ces signes apparaît, veuillez appeler le 911 sans attendre.

Préparation

Afin de bien visualiser la paroi de l’intestin, il est très important que votre gros intestin soit bien préparé, sans matières fécales résiduelles (selles) et très propre.

Quelques jours avant l’examen

Procurez-vous à la pharmacie la préparation nécessaire à l’examen tel que mentionné par votre professionnel de la santé.

Que faire la veille de votre examen?

Vous alimenter normalement et faire vos occupations habituelles.

Que devez-vous apporter avec vous?

  • Apportez votre carte d’hôpital.
  • Apportez la liste récente de vos médicaments provenant de votre pharmacie.
  • Mentionnez vos allergies.
  • Ne portez aucun bijou et enlevez le vernis à ongles.
  • Pour les femmes, les menstruations ne sont pas un obstacle à l’examen.

Complications possibles

Quels sont les risques associés à la coloscopie?

Les procédures associées à la coloscopie sont généralement sécuritaires. Les complications ne sont pas fréquentes, mais certaines méritent votre attention :

  • Il y a un faible risque d’hémorragie pouvant survenir jusqu'à plusieurs jours après l’examen. Le saignement cesse habituellement de lui-même. Sinon, dans de rares situations, le médecin peut faire une autre intervention afin de le contrôler. Généralement, un saignement n’exige pas d’opération.
  • Le risque de perforation du côlon est minime et cette complication peut exiger une opération.

Si vous avez les symptômes suivants, vous devez vous rendre à l’urgence de l’hôpital où vous avez subi l’examen ou celui près de chez vous dans les plus brefs délais :

  • Des douleurs abdominales sévères ou persistances après l’examen.
  • Des vomissements.
  • De la fièvre.
  • Des saignements importants par le rectum.

Pour nous joindre

Pour annuler un rendez-vous : téléphonez dès que possible au 418 228-2031, poste 4998. Ainsi, nous serons peut-être en mesure d’accueillir une autre personne en attente de cet examen.

En tout temps : Info-Santé : 811

Partager