Cannabis

Risques liés à la consommation de cannabis et conséquences possibles

Augmentation du risque de problèmes respiratoires

La consommation de cannabis peut avoir des conséquences sur le système respiratoire. Un joint de cannabis contient jusqu’à 50 % plus de goudron qu’une cigarette de marque populaire. Les gens qui fument du cannabis en respirent habituellement la fumée profondément. Fumer un joint de cannabis peut donc être aussi nocif que fumer de 4 à 10 cigarettes. La consommation de cannabis augmente aussi les risques de crises d’emphysème ou d’asthme chez les personnes atteintes de ces maladies. Comme la cigarette, la consommation régulière de cannabis peut causer :

  • Le cancer de la gorge;
  • Le cancer du poumon.

Conséquences sur le comportement ou le jugement

Tout comme la consommation d’alcool et d’autres drogues, la consommation de cannabis peut affecter le comportement ou le jugement. La personne qui en consomme peut poser des gestes inhabituels ou prendre des décisions qu’elle n’aurait pas prises si elle n’avait pas consommé. Elle peut, par exemple :

  • Dire des choses blessantes à quelqu’un qu’elle aime;
  • Conduire sous l’effet du cannabis;
  • Risquer de se blesser à cause de son manque de coordination et d’équilibre;
  • Diffuser sur les réseaux sociaux des images ou des propos qui pourraient lui nuire;
  • Se bagarrer, parfois même avec un ami ou un membre de la famille;
  • Avoir une relation sexuelle non protégée pouvant entraîner une grossesse imprévue ou une infection transmissible sexuellement;
  • Poser des actes qui peuvent lui nuire ou causer du tort à d’autres personnes, comme commettre des délits.

Dépendance psychologique

L’usage du cannabis peut entraîner une dépendance psychologique. Ainsi, le cannabis peut en venir à occuper une place de plus en plus importante dans la vie d’une personne. La dépendance psychologique provoque habituellement un besoin de consommer du cannabis de plus en plus souvent pour être mieux dans sa peau, se détendre, se calmer, se stimuler, se donner du courage pour surmonter ses problèmes, etc. Lorsque l’habitude est établie, arrêter ou diminuer sa consommation peut sembler difficile.

La consommation de cannabis peut entraîner une dépendance physique légère. Les symptômes physiques de l’état de manque (sevrage) sont rares chez les gens qui arrêtent d’en consommer.

À long terme

À long terme, la consommation excessive et régulière de cannabis peut entraîner :

  • Une baisse de motivation et d’intérêt;
  • Des problèmes de mémoire et de concentration;
  • Des hallucinations.

Ces effets secondaires peuvent persister quelques mois après l’arrêt de la consommation.

Les personnes qui consomment régulièrement du cannabis augmentent leurs risques d’avoir des hallucinations ou de souffrir de psychose.

Conséquences en lien avec la sécurité et la justice

Conduire un véhicule sous l’effet de drogues comme le cannabis est illégal et peut être détecté par les policiers. Cela peut entraîner des sanctions et l’ouverture d’un casier judiciaire. Pour en savoir plus, consultez Le cannabis nuit à la conduite (SAAQ).

La possession de cannabis est aussi illégale. La simple possession de cannabis peut entraîner des mesures légales, comme une amende, la détention et l’ouverture d’un casier judiciaire.

Il est interdit...

Il est interdit de fumer ou de vapoter le cannabis sur les terrains de l’établissement, en plus de toutes les interdictions déjà prévues à la Loi concernant la lutte contre le tabagisme.

Partager