L’embolie gazeuse artérielle

L’embolie gazeuse artérielle (EGA) est le phénomène le plus dangereux et le traitement doit être administré d’extrême urgence. L’EGA peut survenir lors d’une plongée de courte durée en eau peu profonde, voire au cours d’une plongée dans une piscine avec un appareil respiratoire. Elle survient rapidement. Elle doit aussi être diagnostiquée rapidement et traitée immédiatement.

L’approvisionnement en sang et en oxygène du cerveau est presque toujours compromis et, à défaut d’un traitement hyperbare rapide et adéquat, l’embolie gazeuse est susceptible de causer des lésions permanentes ou la mort. La circulation du sang du cœur vers le cerveau ne prenant que quelques secondes, les symptômes neurologiques comme la perte de conscience ne surviennent habituellement que quelques minutes après avoir refait surface. Tout symptôme touchant le système nerveux central qui survient plus de dix minutes après avoir refait surface est rarement attribuable à l’embolie gazeuse. Tout plongeur qui, en profondeur, a été approvisionné en air d’une quelconque façon et qui perd conscience ou présente des signes neurologiques dans les dix minutes suivant sa remontée en surface doit être considéré comme victime d’embolie gazeuse artérielle. Le traitement hyperbare doit être administré immédiatement.

Partager