Le CISSS de Chaudière-Appalaches conclut des ententes avec un nouvel exploitant

mercredi 07 avril 2021 | Communiqué

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches annonce qu’il a conclu des ententes en ressources intermédiaires avec un nouvel exploitant, le groupe Ébèn, pour la gestion de l’établissement connu antérieurement sous le nom de Manoir Liverpool.



Sainte-Marie, le 7 avril 2021 – Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches annonce qu’il a conclu des ententes en ressources intermédiaires avec un nouvel exploitant, le groupe Ébèn, pour la gestion de l’établissement connu antérieurement sous le nom de Manoir Liverpool.

Ce nouvel exploitant est en mesure, dès maintenant, de reprendre la gestion des activités, évitant ainsi le déménagement de la vingtaine de résidents encore sur place. Assurer la continuité des soins et des services offerts aux usagers tout en garantissant la qualité de ceux-ci a toujours été l’orientation privilégiée par le CISSS de Chaudière-Appalaches, qui se réjouit donc de cet heureux dénouement. Ce nouvel exploitant qui opère d’autres RPA en Chaudière-Appalaches et au Québec a fait l’objet d’une démarche rigoureuse d’accréditation par le CISSS de Chaudière-Appalaches et détient son permis de l’Autorité des marchés publics (AMP) pour transiger avec des organisations publiques.

Du même coup, le CISSS de Chaudière-Appalaches a ajusté le nombre et le type de places de cette résidence, aux besoins actuels des usagers de ce secteur géographique de la région. Ainsi, les nouvelles ententes en ressources intermédiaires prévoient 20 places pour une clientèle en déficience intellectuelle, troubles du spectre de l’autisme et déficience physique et 42 places pour une clientèle de personnes âgées.

C’est en vertu de l’article 13.4 de la Loi sur les contrats avec les organismes publics que le CISSS de Chaudière-Appalaches a conclu une entente de gré à gré avec le groupe Ébèn, après avoir publié, sur le système électronique appel d’offres (SEAO), un avis d’intention, le tout, dans le respect des règles contractuelles.

Afin d’assurer une transition harmonieuse avec le nouvel exploitant, la gestionnaire et les intervenants du CISSS de Chaudière-Appalaches présents sur place se retireront de façon graduelle au courant du mois d’avril.

En ce qui concerne le volet « Résidence privée pour ainés (RPA) », des démarches sont en cours afin de réaliser la cession du certificat RPA au nouvel exploitant. Le tout devrait prendre encore quelques jours pour se finaliser. Pendant cette période, les résidents du volet RPA demeurent sur place, aucun déménagement n’étant réalisé.



<< Retour à la liste des nouvelles