La région de la Chaudière-Appalaches atteint le palier orange

lundi 21 septembre 2020 | Communiqué

Alors qu'il a été annoncé hier que la région sociosanitaire de la Chaudière-Appalaches se trouve maintenant au palier orange du système d'alertes régionales et d'intervention graduelle, l'établissement tient à préciser à la population ce que cela signifie et quelles mesures sont mises en place afin de ralentir la transmission du virus.



Lévis, le 21 septembre 2020 - Alors qu'il a été annoncé hier que la région sociosanitaire de la Chaudière-Appalaches se trouve maintenant au palier orange du système d'alertes régionales et d'intervention graduelle, l'établissement tient à préciser à la population ce que cela signifie et quelles mesures sont mises en place afin de ralentir la transmission du virus.

Rappelons que le palier 3 - Alerte modérée (orange) introduit des mesures additionnelles en ciblant certains secteurs d'activité et milieux où le risque de transmission est jugé plus élevé. Ces secteurs font l'objet de restrictions ou d'interdictions de façon sélective. Les paliers d'alerte sont établis suivant les recommandations des autorités de santé publique, qui font une analyse régulière de la situation en tenant compte de la situation épidémiologique, du contrôle de la transmission et de la capacité du système de soins.

Restriction des visites
Dans la région de la Chaudière-Appalaches, cette décision entraîne notamment la restriction des visites dans les hôpitaux de Lévis, de Montmagny, de Thetford et de Saint-Georges ainsi que dans les centres d'hébergement de soins de longue durée (CHSLD), les résidences privées pour aînés (RPA), les ressources intermédiaires et de type familial (RI-RTF), les résidences à assistance continue (RAC) et au Centre de protection et de réadaptation pour les jeunes en difficulté d'adaptation de Lévis.

Nouvelle consigne pour les visiteurs

  • L'accès aux visiteurs est restreint. Seules les visites essentielles, humanitaires et de proches aidants sont autorisées.

Rappel pour les visiteurs

  • Un triage des visiteurs aura lieu afin de s'assurer qu'ils ne présentent pas de symptômes d'infection respiratoire;
  • Les visiteurs doivent porter un masque de procédure dans les milieux de vie et un couvre-visage dans les autres installations en tout temps pendant la visite;
  • Une surveillance plus étroite des visiteurs et des proches aidants sera effectuée afin de s'assurer qu'ils respectent les mesures de prévention et de contrôle des infections.

Prévention et contrôle dans les milieux de vie et les milieux de soins
Des mesures de renforcement pour le personnel seront appliquées, entres autres, un rehaussement de la vigie des symptômes ainsi que l'ajout d'équipement comme le port de la protection oculaire obligatoire à moins de deux mètres des usagers et des résidents, selon les différents milieux.

Mesures additionnelles du palier orange
En ce qui a trait aux mesures additionnelles spécifiques au palier orange qui doivent être appliquées, nous vous invitons à consulter le communiqué du ministère de la Santé et des Services sociaux : https://bit.ly/35TVEnC.

Quand aller se faire dépister
La probabilité de trouver un cas positif à la COVID-19 est la plus forte chez les personnes qui présentent des symptômes et les personnes ayant eu un contact étroit avec une personne atteinte de la COVID-19. Le gouvernement du Québec demande donc aux Québécois d'aller se faire dépister seulement lorsque la situation le requiert, ce qui permettra une prise en charge plus rapide de la file d'attente à la réception du test. Pour savoir si vous devriez aller passer un test de dépistage, utilisez l'outil d'autoévaluation en ligne au Québec.ca/decisioncovid19.

Citation
« Les mesures renforcées sont mises en place afin de protéger la santé des citoyens et de toutes les personnes qui œuvrent dans notre organisation. Plusieurs milieux de vie pour aînés de notre région sont aux prises avec des éclosions et nous déplorons une contamination communautaire qui s'accentue. Notre objectif premier demeure de limiter la propagation de la COVID‑19 dans notre région », a souligné monsieur Daniel Paré, président-directeur général du CISSS de Chaudière-Appalaches.

Lien connexe
Pour plus d'information : Système d'alertes régionales et d'intervention graduelle



<< Retour à la liste des nouvelles