Quelques définitions

Environ 20 % des grossesses se terminent avant la 20e semaine de gestation. Que ce soit une fausse couche, une grossesse ectopique ou un oeuf clair, votre rêve d’avoir un nouveau-né prochainement est brisé.

Fausse couche spontanée complète ou non complète

Les trois quarts des fausses couches se déroulent entre la 7e et la 15e semaine de grossesse. Plus de la moitié d’entre elles sont causées par des anomalies du développement embryonnaire et par des anomalies génétiques ou héréditaires. D’autres causes peuvent expliquer une fausse couche (ex.: une infection, une malformation utérine, une production insuffisante d’hormones, une anomalie dans la coagulation du sang de la mère, etc.). Il se peut que vous ne sachiez jamais quelle a été la cause de votre fausse couche.

Une fausse couche est l’arrêt de la grossesse que l’on découvre souvent par des saignements avec ou sans caillot, des douleurs abdominales ou par la diminution des symptômes de la grossesse. Cet arrêt de grossesse est confirmé par un examen chez le médecin ou par une échographie.

Lorsque les signes d’une fausse couche apparaissent, l’embryon a souvent cessé de se développer depuis environ deux semaines. On utilise le terme « complet » quand l’embryon et tous les produits de la conception sont expulsés de façon naturelle, tandis qu’on utilise le terme « incomplet » quand certains débris demeurent dans l’utérus. Une intervention (dilatation et curetage) est alors souvent nécessaire pour éliminer tout risque d’infection.

OEuf clair

Diagnostiqué à l’échographie, on retrouve un sac amniotique vide, car les cellules qui devaient constituer l’embryon ne se sont pas développées. La grossesse est bien présente et les femmes ne se doutent de rien, car tous les signes de grossesse sont présents, les hormones de grossesse étant produites par le placenta qui, lui, est présent.

Grossesse ectopique ou extra-utérine

Cette condition représente environ 1 à 2 % de toutes les grossesses. Une grossesse ectopique se définit par un embryon qui s’est implanté hors de l’utérus, ce qui rend la grossesse impossible à poursuivre. L’implantation peut avoir eu lieu dans une des trompes ou carrément dans la paroi abdominale. On la diagnostique difficilement parfois à cause de symptômes diffus, comme des douleurs abdominales, des saignements légers ou autres.

Avec une échographie et un dosage sanguin d’hormones de grossesse, on arrive à la repérer rapidement et ainsi prévenir la rupture de la trompe. La grossesse ectopique comporte des dangers pour la mère; des hémorragies internes peuvent survenir si l'on ne s’en aperçoit pas assez vite, ce qui devient une urgence médicale. On doit procéder chirurgicalement à l’arrêt de la grossesse sous anesthésie générale.

Share