MOSAIC : un laboratoire vivant par, pour et avec les personnes aînées de Chaudière-Appalaches

Monday 11 July 2022 | Good Moves

Lévis, le 11 juillet 2022 – Des chercheuses et des chercheurs du Centre de recherche du Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches et de quatre universités, soit l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), l’Université Laval, l’Université de Sherbrooke et l’Université du Québec à Trois-Rivières réaliseront au cours des prochains mois une recherche sur le « bien vieillir » en contexte de ruralité. Intitulé MOSAIC, ce projet mettra l’accent sur une approche de type laboratoire vivant en engageant les personnes aînées des milieux ruraux et leurs proches dans la définition de leurs besoins et de pistes de solution pour les soutenir.



Codirigée par la professeure en sciences infirmières Lily Lessard de l’UQAR et la Dre Michèle Morin de l’Université Laval, l’équipe multidisciplinaire et intersectorielle a reçu un financement de près de 900 000 $ des Fonds de recherche du Québec. Afin de refléter les multiples facettes du vieillir, des contextes ruraux et des actrices et des acteurs concernés, MOSAIC vise à créer avec les personnes aînées des partenariats pour partager et coconstruire les connaissances les concernant.

Le projet se déroulera dans les milieux ruraux de Chaudière-Appalaches. Des personnes aînées et des partenaires de la communauté, des municipalités, du réseau de la santé et des services sociaux ainsi que des milieux d’enseignement et de recherche seront invités à élaborer, à mettre en place et à évaluer une plate-forme d’activités visant la rencontre, les discussions et l’expérimentation commune de type laboratoire vivant.

La valeur ajoutée de ce projet reposera sur sa conception du vieillir et de la ruralité qui s’enracinent dans une perspective de santé durable. Des retombées positives seront aussi attendues pour les communautés rurales, car les personnes aînées portent en elles un précieux bagage de connaissances historiques et culturelles susceptibles d’accroître leur contribution au développement des collectivités locales.

Citations

« Si le vieillissement de la population est souvent présenté comme un défi au Québec, le projet MOSAIC l’abordera plutôt sous l’angle du « vieillir » avec une perspective positive et bienveillante en mettant l’accent sur les facteurs favorisant la santé et le bien-être plutôt qu’une approche axée sur les maladies, les déficits et leurs causes. Cette perspective provient de nos expériences pratiques et de recherche qui nous ont appris que les personnes aînées sont des sources de savoirs significatifs pour aider à mieux comprendre les défis actuels de nos sociétés, telles la lutte aux inégalités sociales et l’adaptation aux changements climatiques. »

– Dre Michèle Morin, cochercheuse principale, clinicienne en vieillissement, interniste gériatre dans la région de Montmagny-L’Islet et Directions du programme de soutien à l'autonomie des personnes aînées et chercheuse régulière au Centre de recherche du CISSS de Chaudière-Appalaches.

« Ce laboratoire vivant souhaite être un espace d’expression et d’expérimentation sécuritaire pour toutes les parties prenantes, incluant les personnes aînées et leurs proches, qui pourront s’y rencontrer dans le contexte de différentes activités, pour échanger. Cet espace doit favoriser l’inclusion, l’ouverture à l’autre, la réflexion ainsi que le partage et l’incubation d’idées soutenant le « bien vieillir » en région. L’approche laboratoire vivant permettra d’offrir une tribune aux voix souvent peu entendues des personnes aînées en milieu rural en raison de la rareté des opportunités pour les capter. »

– Lily Lessard, cochercheuse principale, infirmière et professeure au département des sciences de la santé de l’UQAR, cotitulaire de la Chaire interdisciplinaire sur la santé et les services sociaux pour les populations rurales (CIRUSSS) et responsable de l’axe Contexte, territoires et besoins des populations au Centre de recherche du CISSS de Chaudière-Appalaches

« Le projet MOSAIC permettra la cocréation avec les personnes aînées d’une programmation de recherche alimentant, entre autres, le nouveau Pôle de recherche sur le « bien vieillir » en région en émergence au CISSS de Chaudière-Appalaches. Cela est porteur de transformation et d’amélioration avec ses retombées directes, notamment sur le pouvoir d’agir des personnes participantes. MOSAIC s’inscrit dans une logique de recherche intégrée en santé favorisant l’implication des milieux cliniques, communautaires et des populations dans la recherche. Il s’agit d’un ingrédient important des Systèmes apprenants en santé et services sociaux que le CISSS de la région soutient depuis quelques années ».

– Véronique Boutier, directrice de la recherche et de l’enseignement universitaire au CISSS de Chaudière-Appalaches

Le CISSS de Chaudière-Appalaches, le Carrefour des personnes aînées de Lotbinière, la Table régionale de concertation de Chaudière-Appalaches, les Tables de concertation des aînés et leurs proches de Montmagny-L’Islet et celle de Bellechasse, l’organisme Nouvel Essor de la MRC des Etchemins, la Société Alzheimer et l’APPUI sont au nombre des partenaires de MOSAIC