Connaissez-vous le métier de chargé de sécurité transfusionnelle?

Thursday June 17, 2021 | Actualités

Dans le cadre de la Semaine de sécurité transfusionnelle qui a lieu du 13 au 19 juin 2021, l’Association professionnelle des chargés de sécurité transfusionnelle du Québec (APCSTQ) désire faire connaître le métier de chargé de sécurité transfusionnelle (CST) et souligner le travail qui est accompli par ceux-ci tous les jours dans nos hôpitaux.



Dans le cadre de la Semaine de sécurité transfusionnelle qui a lieu du 13 au 19 juin 2021, l’Association professionnelle des chargés de sécurité transfusionnelle du Québec (APCSTQ) désire faire connaître le métier de chargé de sécurité transfusionnelle (CST) et souligner le travail qui est accompli par ceux-ci tous les jours dans nos hôpitaux.

Les chargés de sécurité transfusionnelle sont séparés en deux groupes, soit le groupe technique associé au laboratoire de la banque de sang et le groupe clinique associé au personnel transfuseur. Ceux-ci travaillent ensemble pour que les normes de la médecine transfusionnelle soient respectées, et ce, tout au long du processus transfusionnel. Le CISSS de Chaudière-Appalaches compte deux chargées de sécurité transfusionnelle, soit Mélanie Richard, chargée technique, et Vanessa Dupuis-Picard, infirmière clinicienne, chargée clinique de sécurité transfusionnelle.

Des tâches différentes, mais toutes importantes
Tous les produits sanguins transfusés au Québec proviennent d’Héma-Québec. Lors de leur arrivée au laboratoire de la banque de sang des hôpitaux, ceux-ci sont mis en inventaire afin d’assurer une traçabilité de leur utilisation.

Les CST surveillent également les effets indésirables qui pourraient être liés à chacune des transfusions sanguines. Tout ceci dans le but d’assurer la sécurité des usagers en tout temps.

Les CST assurent le respect des meilleures pratiques entourant la transfusion de produits sanguins, que ce soit lors de la préparation du don pour transfusion, des analyses de laboratoire ou de la transfusion dans les hôpitaux. Afin d’offrir un service répondant aux meilleurs standards de sécurité, ils s’assurent que les technologistes médicaux, infirmiers/ères, inhalothérapeutes, perfusionnistes et autres professionnels de la santé qui pratiquent la médecine transfusionnelle reçoivent une formation adéquate.

Les CST ont aussi comme responsabilité de rédiger des politiques, des procédures et des méthodes de soins et de les maintenir à jour pour que ceux qui pratiquent la médecine transfusionnelle aient des documents de référence en tout temps.

Enfin, en temps de pandémie, ils assurent une vigie sur l’utilisation adéquate des produits sanguins pour préserver la réserve collective.

Pour assurer la sécurité des usagers
Assurer les meilleures pratiques pour la sécurité transfusionnelle; c’est un processus continu. L’APCSTQ et le CISSS de Chaudière-Appalaches profitent de la Semaine de sécurité transfusionnelle pour souligner le travail de tous les professionnels engagés, du début à la fin du processus transfusionnel. Pour plus d’information sur l’ACPSCTQ, visitez le www.APCSTQ.com



<< Back to news list