Foire aux questions – Vaccination COVID-19 des travailleurs

QuestionsRéponses
Q. Comment savoir si je fais partie des groupes de travailleurs de la santé actuellement priorisés pour la vaccination?
R. Les groupes de travailleurs ciblés par la vaccination sont déterminés par la Direction de santé publique en fonction des directives émises par le MSSS, des particularités épidémiologiques de notre région et de la disponibilité des doses. Pour connaître la séquence des groupes à vacciner, consultez : www.cisssca.com/jemefaisvacciner
Q. Comment puis-je obtenir un rendez-vous?

R. Pour se faire vacciner, le travailleur de la santé doit remplir un questionnaire en ligne de pré-qualification. S’il répond aux critères, il aura accès à la plateforme de rendez-vous. Un lien est transmis par le gestionnaire aux travailleurs de la santé et il est IMPORTANT de ne pas le diffuser.

Précisons que le vaccin Moderna, maintenant disponible, est réservé exclusivement aux usagers des CHSLD. Le personnel œuvrant en CHSLD ne pourra donc pas se faire vacciner sur son lieu de travail. Il devra plutôt se déplacer dans l’un des deux centres de vaccination dédiés.

Lieux de vaccination pour les travailleurs de la santé :

  • Centre Paul-Gilbert : 9330, boulevard du Centre-Hospitalier, Lévis (Québec) G6X 1L6 – porte 24
  • Hôpital de Saint-Georges : 1515, 17e Rue, Saint-Georges (Québec) G5Y 4T8 – Cafétéria et Centre ambulatoire pédiatrique, salle de la Chapelle, 3e étage
Q. Je travaille dans un milieu en éclosion ou en zone chaude, puis-je me faire vacciner?

R. Oui. Par contre, votre vaccination sera reportée dans les situations suivantes :

  • Vous présentez des symptômes de la COVID qui justifient un retrait du travail;
  • Vous avez débuté la COVID-19 il y a moins de trois mois;
  • Vous êtes en isolement préventif à la maison.
Des mesures seront prises sur les lieux de la vaccination pour assurer une vaccination sécuritaire.
Q. Puis-je me faire vacciner si je ressens des symptômes s’apparentant à ceux de la COVID?

R. Le travailleur de la santé qui a des symptômes compatibles avec la COVID justifiant qu’il demeure à la maison doit reporter sa vaccination jusqu’au moment où il pourra retourner au travail. Tant que vos symptômes vous permettent de vous rendre au travail, vous pouvez vous faire vacciner. Pour une évaluation de vos symptômes par une infirmière, contactez la ligne des travailleurs au 418 830-7472.

Q. Si j’ai déjà eu la COVID-19, dois-je me faire vacciner?R. Les personnes ayant eu la COVID-19 depuis plus de trois mois pourront recevoir le vaccin.
Q. Si j’ai déjà fait une réaction grave à la suite d'un vaccin, puis-je me faire vacciner?R.Oui. Si la réaction allergique n’était pas en lien avec une composante du vaccin PBCOVID-19. Le vaccin PBCOVID-19 est contre-indiqué chez les personnes qui ont fait une anaphylaxie à la suite de l’administration d’une dose antérieure du même vaccin ou d’un produit ayant un composant identique, notamment le polyéthylèneglycol (ex. : allergie sévère au produit Lax-A-Day).
Q. Je viens de recevoir un autre vaccin, est-ce que je peux me faire vacciner contre la COVID?

R. Si vous avez reçu un vaccin il y a moins de 14 jours, votre rendez-vous pour la vaccination contre la COVID sera retardé pour qu’un délai de 14 jours soit écoulé entre les deux vaccins.

Cependant, en considérant les risques et les bénéfices, une vaccination contre l’influenza au cours des 14 derniers jours ne devrait pas retarder l’administration du vaccin PB COVID-19.

Q. Je dois recevoir un autre vaccin après celui de la COVID, y a-t-il un délai à respecter avant de recevoir un autre vaccin?R. Oui, il faut attendre quatre semaines après la 2e dose du vaccin contre la COVID avant de recevoir un autre type de vaccin vivant atténué ou inactivé.
Q. Puis-je me faire vacciner si je suis enceinte?R. Il y a peu d’information actuellement sur les risques de vacciner une femme enceinte contre la COVID-19. Pour le moment, les experts recommandent d’éviter de vacciner les femmes enceintes. Dans certaines circonstances, par exemple en présence d’un risque très élevé de complications de la COVID-19 ou d’exposition à la maladie, la vaccination d’une femme enceinte pourrait être envisagée après une discussion avec leur médecin traitant.
Q. Puis-je me faire vacciner si je suis une personne immunosupprimée?R. Oui, les experts considèrent que les avantages sont plus importants que les risques de la vaccination pour les personnes immunosupprimées. Toutefois, il est possible que la protection générée par le vaccin soit un peu moins importante dans cette situation.
Q. Quelles sont les autres clientèles qui pourront se faire vacciner par la suite?

R. La vaccination des groupes est prévue dans l’ordre suivant :

  1. Les personnes vulnérables et en grande perte d’autonomie qui résident dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ou dans les ressources intermédiaires et de type familial (RI‑RTF).
  2. Les travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux en contact avec des usagers.
  3. Les personnes autonomes ou en perte d’autonomie qui vivent en résidences privées pour aînés (RPA) ou dans certains milieux fermés hébergeant des personnes âgées.
  4. Les communautés isolées et éloignées.
  5. Les personnes âgées de 80 ans ou plus.
  6. Les personnes âgées de 70 à 79 ans.
  7. Les personnes âgées de 60 à 69 ans.
  8. Les personnes adultes de moins de 60 ans qui ont une maladie chronique ou un problème de santé augmentant le risque de complications de la COVID-19.
  9. Les adultes de moins de 60 ans sans maladies chroniques ou problèmes de santé augmentant le risque de complications, mais qui assurent des services essentiels et qui sont en contact avec des usagers.
  10. Le reste de la population adulte.
Source : www.quebec.ca
Q. Est-ce que la vaccination COVID-19 est obligatoire?R. Non, au Québec, la vaccination n’est pas obligatoire. Elle est fortement recommandée.
Q. Est-il possible d’obtenir une preuve de vaccination?
R. Oui. Un processus permettant aux personnes de recevoir une preuve de vaccination est en préparation. De plus, il faut savoir que toute personne peut obtenir copie des renseignements la concernant contenus dans le Registre de vaccination du Québec. Pour connaître la procédure pour obtenir une copie des renseignements vous concernant, consultez le lien suivant
Q. Est-ce que je dois continuer à appliquer les mesures de protection après avoir été vacciné?
R. Oui. Une période de 14 jours est nécessaire pour développer une réponse immunitaire suffisante. De plus, l’efficacité du vaccin à prévenir la transmission du virus n’est pas connue. Pour cela, être vacciné ne signifie pas qu’on ne peut pas contaminer une autre personne.
Q. Est-ce que le vaccin est sécuritaire et efficace?

R. Oui. Santé Canada s’assure que chaque vaccin contre la COVID-19, autorisé au Canada, a fait l’objet d’études de qualité sur un nombre important de personnes et a démontré qu’il était sécuritaire.

Les vaccins contre la COVID actuellement sur le marché sont efficaces a environ 95 %. Le premier vaccin qui sera utilisé (le vaccin à base d’ARN) a produit une très bonne réponse immunitaire contre la COVID-19, même chez les personnes âgées.

Aucune manifestation clinique indésirable attribuable au vaccin contre la COVID-19 n’a été signalée à notre Direction de santé publique régionale depuis le début des cliniques de vaccination dans la région.

Q. Dois-je recevoir les deux doses?

Les experts recommandent qu’une première dose soit administrée aux personnes du Québec. Pour le moment, une deuxième dose de rappel est prévue. Le délai entre la première dose et la deuxième dose n’est pas encore précisé.

Les études démontrent que, dès la première dose, la réaction immunitaire provoquée par le vaccin protège après 14 jours environ 90% des personnes. Le vaccin prévient la maladie grave et les complications.

Les modalités pour recevoir la 2e dose de vaccin seront précisées en fonction des connaissances qui vont évoluer concernant la durée d’efficacité de la première dose.

Q. Quels sont les effets secondaires du vaccin?

R. Il n’est pas rare et même normal d’observer des symptômes après une vaccination. Ces réactions sont généralement légères ou modérées et peuvent durer quelques jours. Des symptômes comme de la douleur à l’endroit de l’injection, de la fatigue, de la fièvre et des frissons sont possibles.

À ce jour, aucun effet indésirable grave n’a été identifié avec les vaccins à base d’ARN.

Consulter la page : Symptômes après la vaccination (Québec.ca)

Q. Le vaccin contre la COVID peut-il causer la maladie?R. Non. Les vaccins ne peuvent causer la COVID-19, car ils ne contiennent pas le virus SRAS-CoV-2 responsable de la maladie.
Q. Est-ce possible de confondre les symptômes à la suite de la vaccination à ceux de la COVID? Si je développe des symptômes après la vaccination, que dois-je faire?

R. Oui. Les symptômes possibles après la vaccination pourraient être confondus avec des symptômes bénins de la COVID. Il est possible d’avoir la COVID après la vaccination si vous avez été en contact avec le virus durant les jours précédant la vaccination.

Donc, en présence de fièvre, frissons ou fatigue à la suite de la vaccination, il est important de contacter la ligne des travailleurs au 418 830-7472 pour une évaluation de la situation.

Q. Si je refuse l’offre de vaccination, puis-je me faire vacciner plus tard?R. Le travailleur de la santé pourra demander à son gestionnaire de lui transmettre le lien pour remplir le questionnaire de pré-qualification en ligne. S’il répond aux critères, il aura accès à la plateforme de rendez-vous. Il est IMPORTANT de ne pas le diffuser.

 

Q. Quelles sont les compensations financières et les modalités de déplacement lors de la vaccination?R. La vaccination n’entraînera aucune perte de salaire ni de frais de déplacement, le cas échéant, pour les travailleurs du CISSS de Chaudière-Appalaches. Préférablement, la prise de rendez-vous doit se faire avant ou après un quart de travail déjà prévu à l’horaire du travailleur. Si cette option n’est pas possible, le rendez-vous doit être pris lors d’un jour de congé. Lien vers la note de service,
Partager