Foire aux questions – Vaccination COVID-19 de la population

Qui peut se faire vacciner

QuestionsRéponses
1) Q. Est-ce que je devrais me faire vacciner?R. Oui. Le vaccin demeure le seul moyen qui existe pour se sortir de cette situation exceptionnelle liée à la COVID-19, réduire les décès et les hospitalisations et reprendre le cours normal de nos vies. Pour que cette mesure soit efficace, il faut que le plus grand nombre possible de personnes soient vaccinées.
2) Q. Est-ce que la vaccination COVID-19 est obligatoire?R. Non. Au Québec, la vaccination n’est pas obligatoire. Elle est fortement recommandée.
3) Q. Qui peut se faire vacciner au sein de la population?

R. La vaccination est prévue dans l’ordre suivant, selon les critères établis par le MSSS :

  1. Les personnes vulnérables et en grande perte d’autonomie qui résident dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ou dans les ressources intermédiaires et de type familial (RI RTF). – EN COURS et première dose presque TERMINÉE EN CHSLD
  2. Les travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux en contact avec des usagers. – EN COURS
  3. Les personnes autonomes ou en perte d’autonomie qui vivent en résidences privées pour aînés (RPA) ou dans certains milieux fermés hébergeant des personnes âgées. – EN COURS
  4. Les communautés isolées et éloignées. – PREMIÈRE DOSE TERMINÉE
  5. Les personnes âgées de 85 ans et plus. – DÉBUTÉ LE 25 FÉVRIER
  6. Les personnes âgées de 80 ans et plus. – DÉBUTÉ LE 2 MARS
  7. Les personnes âgées de 75 ans et plus. – DÉBUTÉ LE 9 MARS
  8. Les personnes âgées de 70 ans et plus. – DÉBUTÉ LE 10 MARS
  9. Les personnes âgées de 65 ans et plus. – DÉBUTÉ LE 19 MARS
  10. Les personnes âgées de 60 ans et plus. -  DÉBUTÉ LE 8 AVRIL
  11. Les personnes adultes de moins de 60 ans qui ont une maladie chronique ou un problème de santé augmentant le risque de complications de la COVID-19. - DÉBUTÉ LE 14 AVRIL
  12. Les adultes de moins de 60 ans sans maladies chroniques ou problèmes de santé augmentant le risque de complications, mais qui assurent des services essentiels et qui sont en contact avec des usagers. - DÉBUTÉ LE 14 AVRIL
  13. Le reste de la population admissible.
4) Q.  J’ai une maladie chronique, que dois-je faire pour me faire vacciner?

R. La vaccination des malades chroniques est limitée aux personnes qui sont hospitalisées et celles qui sont suivies dans les hôpitaux pour un cancer, une greffe d’organe ou l’hémodialyse.  

Si vous êtes visés par la vaccination dans le groupe des maladies chroniques, l’hôpital qui fait votre suivi régulier va vous appeler pour vous donner un rendez-vous pour vous vacciner à l’hôpital. Si l’hôpital ne vous appelle pas, vous serez vaccinés en même temps que les gens de votre âge.

5) Q.  Je suis un traitement de chimiothérapie, dois-je retarder ma vaccination?R. NON. Au contraire, plus vite vous serez vaccinés plus vite vous serez protégés. Il n’y a aucune directive à retarder la vaccination chez une personne qui a un traitement de chimiothérapie.
6) Q. Puis-je me faire vacciner si je ressens des symptômes s’apparentant à ceux de la COVID? R. Non. Les personnes ayant des symptômes ne doivent pas se présenter à un centre de vaccination. Contactez la ligne COVID au 1 877 644-4545 ou 418 644-4545 OU consultez l’outil d’autoévaluation des symptômes pour connaître les indications face à votre état de santé.
7) Q. Si j’ai déjà eu la COVID-19, dois-je me faire vacciner? R. Oui. Il est recommandé aux personnes ayant eu la COVID-19 de se faire vacciner. Idéalement, la vaccination devrait se faire trois mois après la maladie. Pendant ce délai, la personne est protégée contre la maladie et ce délai permet une meilleure réponse au vaccin contre la COVID.
8) Q. Si j’ai déjà fait la COVID, est-ce que je devrai recevoir deux doses de vaccin contre la COVID?

R. Vous devriez recevoir 2 doses de vaccin contre la COVID dans les conditions suivantes :

  • Vous avez fait la COVID sans que la maladie ne soit confirmée par un test de laboratoire;
  • Vous avez reçu la première dose de vaccination avant de faire la maladie COVID;
  • Vous êtes immunodéprimé ou immunosupprimé (Parlez-en à votre médecin si vous n’êtes pas certain de votre état d’immunosuppression);
  • Vous avez reçu une première dose du vaccin au cours des 21 jours après le début de votre maladie COVID.
Vous devriez recevoir une seule dose du vaccin dans la condition suivante :
  • Vous avez déjà fait la COVID, confirmée par un test de laboratoire et la dose du vaccin est administrée 21 jours ou plus après le début de la maladie.
9) Q. Si j’ai déjà fait une réaction grave à la suite d’un vaccin ou d’une injection de médicament, d’une allergie alimentaire, puis-je me faire vacciner?

R. Non, s’il s’agit d’une réaction allergique au même vaccin ou à un de ses composants :

  • Le polyéthylèneglycol (ex. : allergie sévère au produit Lax-A-Day) dans le cas des vaccins Pfizer et Moderna.
  • Le polysorbate 80 dans le cas des vaccins AstraZeneca et Covishield.

Oui, vous pouvez vous faire vacciner si la réaction allergique n’était pas en lien avec une composante du vaccin. Pour les vaccins Pfizer et Moderna, nous recommandons tout de même que la personne demeure 30 minutes au centre de vaccination si elle a déjà fait une réaction allergique de type anaphylactique à la suite de l’administration d’un produit injectable (médicament, substance de contraste, etc.).

Si la réaction allergique n’était pas survenue à la suite d’une injection, il n’y a pas de précaution supplémentaire (ex. : allergie à la pénicilline pris par la bouche, rhume des foins, allergie alimentaire, etc.)

10) Q. Je viens de recevoir un autre vaccin, puis-je me faire vacciner contre la COVID? R. Si vous avez reçu un vaccin il y a moins de 14 jours, votre rendez-vous pour la vaccination contre la COVID sera retardé pour qu’un délai de 14 jours soit écoulé entre les deux vaccins. 
11) Q. Je dois recevoir un autre vaccin après celui de la COVID, y a-t-il un délai à respecter avant de recevoir un autre vaccin? 
R. Oui. Il faut attendre quatre semaines après la vaccination contre la COVID avant de recevoir un autre vaccin. Cependant, il n’y a pas de délai entre les deux vaccins s’il s’agit d’une vaccination après avoir été possiblement exposé à certains virus (ex. : vaccin contre la rage après une morsure).
12) Q. Puis-je me faire vacciner si je suis une personne immunodéprimée? R. Actuellement, il n’y a pas de données suffisantes sur la vaccination des personnes immunodéprimées. Le comité d’immunisation du Québec estime que, chez les personnes immunodéprimées, les avantages de la vaccination surpassent les risques. Toutefois, la réponse immunitaire pourrait être diminuée chez ces personnes. Une décision éclairée sera prise avec la personne à vacciner ou son représentant si elle est inapte.
13) Q. Puis-je me faire vacciner si je suis une personne ayant une maladie auto-immune? R. Le comité d’immunisation du Québec considère que les bénéfices de la vaccination surpassent les risques pour les personnes atteintes d’une maladie auto-immune ou démyélinisante et recommande qu’elles soient vaccinées. Les données sur la sécurité du vaccin chez les personnes atteintes de ce type de maladie sont limitées pour le moment. Il existe un risque théorique, non démontré dans les études, d’effets indésirables chez ces personnes. Les personnes à vacciner pourraient choisir d’en discuter au besoin avec leur médecin traitant.

Comment obtenir le vaccin

QuestionsRéponses
1) Q. Quand commencera la vaccination auprès de la population?

R. Plusieurs groupes prioritaires sont invités à prendre rendez-vous pour la vaccination.

  • Les personnes de 60 ans et plus
  • Les personnes de 45 ans et plus (Astrazeneca)
  • Les travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion
  • Les travailleurs du milieu de la santé et des services sociaux, en contact direct avec les usagers
2) Q. Comment prendre rendez-vous pour me faire vacciner?

R. Pour prendre rendez-vous, deux options sont possibles :

  1. Site web : www.quebec.ca/vaccinCOVID
  2. Par téléphone : 1 877 644-4545 ou 418 644-4545 – lundi au vendredi de 8 h à 20 h, les fins de semaine et les jours fériés de 8 h 30 à 16 h 30.

 

Des cliniques de vaccination sans rendez-vous pour les personnes entre 45 ans et plus ans sont ouvertes. Pour en savoir plus.

3) Q. Est-il possible de me faire vacciner plus rapidement contre la COVID en achetant un vaccin au privé ou sur le Web?R. Non. Tous les vaccins contre la COVID produits dans le monde ont été achetés par les gouvernements des pays. Aucun vaccin approuvé contre la COVID n’est actuellement disponible au privé au Canada. Si nous vous offrons un vaccin en dehors du réseau officiel de la santé, il s’agit de contrefaçon, sans aucune preuve d’efficacité et de sécurité du produit.

Les vaccins

QuestionsRéponses
1) Q. Quels vaccins seront utilisés?

R. Les quatre vaccins sont actuellement disponibles.

Les vaccins Moderna et Pfizer sont des vaccins du même type qui sont difficiles à transporter et qui demandent des conditions d’entreposage complexes. Ils sont donc utilisés majoritairement dans des sites fixes et lorsque nous pouvons vacciner un plus grand nombre de personnes (ex. : tout un CHSLD).

Les vaccins AstraZeneca et Covishield sont deux vaccins identiques dont le nom est différent, car ils proviennent de deux laboratoires différents. Ces vaccins peuvent être déplacés facilement et pourront servir majoritairement à vacciner la clientèle à domicile puisqu’ils peuvent être déplacés d’une résidence à une autre.

2) Q. Est-ce que les vaccins sont sécuritaires et efficaces? 

R. Oui. Santé Canada s’assure que chaque vaccin contre la COVID-19, autorisé au Canada, a fait l’objet d’études de qualité sur un nombre important de personnes et a démontré qu’il était sécuritaire. 

Les vaccins Pfizer et Moderna sont efficaces à plus de 80 % pour empêcher la maladie. Les vaccins AstraZeneca et Covishield sont un peu moins efficaces pour éviter la maladie légère, mais sont tout aussi efficaces pour éviter la maladie grave, les hospitalisations et les décès à la suite de la COVID.

Ces vaccins ont tous démontré une bonne réponse immunitaire contre la COVID-19 chez les personnes âgées au cours des études réalisées sur le terrain depuis le début de la vaccination en Europe.

3) Q. Est-ce que je dois continuer à appliquer les mesures de protection après avoir été vacciné?
R. Oui. Une période allant jusqu’à 28 jours est nécessaire pour développer une réponse immunitaire suffisante. De plus, l’efficacité du vaccin à prévenir la transmission du virus n’est pas connue. Pour cela, être vacciné ne signifie pas qu’on ne peut pas contaminer une autre personne.
4) Q. À quel moment la deuxième dose du vaccin sera-t-elle administrée?

R. La 2e dose du vaccin contre la COVID est administrée dans un délai d’environ 16 semaines après la 1re dose pour tous les vaccins. Lors de l’administration de votre 1re dose, un rendez-vous pour la 2e dose vous sera donné.

5) Q. Les vaccins contre la COVID peuvent-il causer la maladie?
R. Non. Il est impossible que les quatre vaccins actuellement sur le marché soient la cause de la COVID-19, car ils ne contiennent aucun virus SRAS-CoV-2 responsable de la maladie.
6) Q. Après avoir reçu le vaccin, est-ce possible de confondre les symptômes à ceux de la COVID?
R. Oui. Certains symptômes que nous observons souvent après la vaccination pourraient être confondus avec des symptômes bénins de la COVID. Il est possible de développer la COVID dans les jours suivant la vaccination si vous avez été en contact avec le virus durant les jours précédant la vaccination.
Q. Si je développe des symptômes après la vaccination, que dois-je faire?
R. En présence de symptômes similaires à ceux de la COVID-19 à la suite de la vaccination, il est important de contacter la ligne COVID ou l’outil Aide à la décision pour savoir quoi faire.
7) Q. Est-ce que les vaccins protègent à vie ou devront être refaits chaque année?
R. Nous ne le savons pas actuellement. Les vaccins contre la COVID sont très récents. Les études en cours permettront de déterminer si des doses supplémentaires plus tard dans la vie seront nécessaires ou non.
8) Q. Est-ce que les vaccins sont efficaces contre les autres variants?

R. Oui, les vaccins sont efficaces. Par contre, il est possible que d’autres variants apparaissent dans l’avenir et qu’on doive ajuster les vaccins.

Pour le moment, les vaccins utilisés au Québec sont considérés efficaces contre le variant observé. La situation est suivie de près. Il est très important de poursuivre l’application des mesures pour diminuer la transmission de ce virus dans les communautés. C’est en réduisant la transmission du virus qu’on diminue les risques d’apparition de variants (distanciation sociale, port du masque, vaccination, isolement des cas et des contacts à domicile, etc.).

Partager