Attentes des proches et du résident envers le CHSLD

Le CHSLD devra considérer et respecter les proches des résidents en tant qu’intervenants.

  • Assurer la confidentialité des informations concernant les proches et le résident.
  • Être sensible au vécu des proches et du résident en toutes circonstances.
  • Encourager les proches à venir chercher les résidents pour des sorties à des moments convenables et dans des lieux appropriés.
  • S’assurer que les professionnels concernés par l’élaboration du plan d’intervention rencontrent les proches et le résident, selon les procédures d’admission et dans les délais prévus (six à huit semaines).
  • S’assurer qu’une réunion soit organisée avec les professionnels concernés, le résident (si possible) et les membres-clés de la famille et des proches, dans les semaines qui suivent la mise en place du plan d’intervention, afin de procéder à des ajustements si nécessaire.
  • S’assurer qu’une réunion pour réviser le plan d’intervention soit convoquée à chaque année, ou plus tôt, si la situation du résident se modifie.
  • Expliquer au répondant désigné par le résident toutes les procédures relatives au consentement (ou au refus) aux soins lorsque le résident est dans l’incapacité de prendre des décisions. Ces explications devront inclure les conséquences médicales des choix possibles.
  • Être à la disposition des proches lorsqu'ils manifestent un besoin en lien avec le résident.

Le CHSLD devra tenir compte de la sensibilité du résident et de ses proches lorsqu'il présente son rapport sur le résident. Cela implique de :

  • S’adresser à eux avec considération, courtoisie, respect et désir de coopération.
  • Fournir aux proches des services sociopsychologiques, des groupes de soutien et les orienter vers les ressources communautaires existantes.
  • Choisir le moment opportun pour transmettre au répondant les informations importantes concernant le résident.

Le CHSLD respecte les intérêts du résident et de ses proches dans les actions suivantes :

  • Il crée un comité milieu de vie et les encourage à y participer.
  • Il donne son appui au comité de résidents et favorise leur participation aux réunions.
  • Il leur présente les différents moyens pour faire connaître leurs opinions ou leurs insatisfactions : rencontre d’équipe multidisciplinaire, communication avec l’infirmière ou avec le chef de service à l’hébergement et formulation d’une plainte auprès du commissaire aux plaintes et à la qualité des services, etc.

Le CHSLD informe, dans les délais convenus, le répondant du résident ou le représentant légalement mandaté de tout incident ou accident survenu dans la dispensation des soins.

Le CHSLD informe le résident et ses proches, par les moyens adéquats, au sujet d’événements importants, de changements envisagés, de nouveaux projets, principalement en ce qui concerne la santé et le bien-être du résident (par exemple : un changement significatif à la médication, le moment prévu pour la visite du médecin si cela est demandé).

Le CHSLD informe le résident et ses proches sur les nouvelles politiques, procédures et règlements par des réunions ou par des communications écrites.

Partager