Les informations importantes

Évaluation de vos besoins

Lors de votre admission, une évaluation de vos besoins sera faite et les professionnels seront avisés de votre arrivée. Dans les semaines qui suivent votre arrivée, puis annuellement, ou plus souvent, selon votre état, les membres de l’équipe interdisciplinaire procèderont à une évaluation plus complète et vous inviteront, avec votre répondant, à une réunion pour vous faire part des résultats. Nous serons heureux d’échanger avec vous et votre répondant lors de cette rencontre afin de convenir ensemble d’un plan d’intervention qui répondra à vos besoins et auquel vous aurez consenti. L’information relative à ce plan sera transmise aux intervenants de l’équipe de soins concernés afin que chacun partage les objectifs de service dont vous avez besoin. Entretemps, si l’infirmière identifie des besoins en services spécialisés, elle soumettra une requête au professionnel concerné qui en assurera le suivi.

Selon l’évolution de votre état de santé, il est possible que vous soyez déplacé vers une autre ressource d’hébergement mieux adaptée à vos besoins, telle une ressource intermédiaire (RI), une ressource de type familial (RTF), l’unité prothétique, une chambre de soins palliatifs, etc.

Implication de la famille et des proches

À la suite de votre admission dans notre CHSLD, l’implication et le soutien des membres de votre famille et de vos proches est importante. Ces personnes sont les bienvenues en tout temps.

Elles sont invitées à vous visiter, car ce sont des moments privilégiés pour vous. Elles vous sécurisent et vous permettent de conserver une belle qualité de vie tout en gardant contact avec votre communauté. Ces dernières sont invitées à se référer au « Guide de visite à votre parent ou à votre proche ».

En tout temps, et selon votre état de santé, votre famille et vos proches sont conviés à vous accompagner lors de sorties (magasinage, restaurant, rendez-vous à l’hôpital, etc.) pour un court ou un long séjour. Cependant, nous vous demandons d’aviser l’infirmière de la date de la sortie afin qu’elle planifie les effets personnels et médicaux à apporter et qu’elle prévienne les autres personnes concernées par votre absence.

Votre famille et vos proches sont invités à réaliser des activités avec vous ou à participer aux activités spéciales du CHSLD. Le document « L’aide au déplacement, comment intervenir » donne des indications pour faciliter les déplacements sécuritaires. Ce document est disponible dans le présentoir destiné aux familles de votre CHSLD.

Utilisation de la contention

La contention physique est l’usage d’un accessoire mécanique (attache, ceinture) ou physique (ridelles de lit, table, ceinture, etc.) qui ne peut être facilement enlevé par l’usager. La contention est utilisée dans le but de limiter les mouvements d’une partie ou de tout le corps d’un résident. Cela permet de contrôler sa mobilité, de le protéger ou de protéger les personnes autour de lui en cas de danger pour lui-même ou pour autrui.

L’installation d’une contention n’est pas une intervention anodine. En raison des risques liés à son utilisation et compte tenu des effets indésirables qu’elle peut provoquer, la contention est utilisée en dernier recours alors qu’aucune autre option n’est possible et que le risque de blessure est plus grand que les dangers qu’elle comporte. C’est donc une mesure exceptionnelle. Cette décision se prend à la suite d’une concertation entre les membres concernés de l’équipe d’intervenants œuvrant dans le CHSLD et fait l’objet d’une réévaluation fréquente. Pour bien en comprendre tous les enjeux, nous vous invitons à prendre connaissance du dépliant d’information sur ce sujet, « Mythes et réalité, pour mieux comprendre la contention physique ». N’hésitez pas à en discuter avec l’infirmière.

Prévention des infections

Le risque de transmission d’infection est plus élevé en CHSLD, en particulier pour la grippe et la gastro-entérite. Des mesures sont déployées par l’établissement afin d’en prévenir et d’en contrôler la transmission. Un des bons moyens de se protéger demeure le lavage des mains. De plus, les visiteurs qui présentent des symptômes d’infection (fièvre, infection respiratoire, gastro-entérite, état grippal) sont priés de s’abstenir de visiter les résidents.

Si, malgré ces mesures, il s’avérait que votre CHSLD soit aux prises avec des cas d’infections, certaines actions (isolement, précautions additionnelles, gants, jaquettes, masques) pourraient être mises en place selon l’état de la situation et votre vulnérabilité.

Visiteurs

Nous invitons les familles et les proches à venir visiter les résidents en tout temps, en privilégiant les périodes de jour ou de soir. Cependant, nous demandons aux visiteurs de respecter les mesures générales et particulières de prévention et de contrôle des infections, la Politique sur le tabac et les consignes de sécurité. Les visiteurs agissent de façon respectueuse envers les résidents, les intervenants et les autres visiteurs. Ils respectent les biens qui sont mis à leur disposition et maintiennent la propreté des lieux.

Les jeunes enfants sont accompagnés et nous comptons sur les parents pour assurer leur surveillance afin de respecter la quiétude des résidents.

Pour la sécurité des résidents et la propreté des lieux, lors de la période hivernale, le port de chaussures d’intérieur ou de pantoufles jetables est requis.

Animaux de compagnie

Les visiteurs ont l’autorisation d’amener de petits animaux de compagnie en CHSLD s’ils sont vaccinés et vermifugés (nous nous réservons le droit de demander le certificat ou de limiter la circulation de l’animal). Ils sont tenus en laisse sous la surveillance du propriétaire. Ce dernier est responsable de l’hygiène de son animal. Cette consigne s’applique tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du CHSLD.

Pourboires et cadeaux

Les équipes de travail des différents services apprécient toute forme d’expression de reconnaissance verbale ou écrite de votre part ou de la part de votre famille. Cependant, les intervenants refuseront de recevoir ou de monnayer tout avantage relatif à l’exercice de leurs fonctions. Par conséquent, les pourboires et les cadeaux au personnel, bénévoles ou stagiaires ne peuvent être acceptés.

Recours en cas d’insatisfaction

Vous et les membres de votre famille pouvez exprimer ouvertement votre opinion sur les soins et les services que vous recevez, et ce, sans crainte de représailles. Si vous ou votre répondant n’êtes pas satisfait des soins et des services reçus ou que vous auriez dû recevoir, vous êtes invité à en discuter d’abord avec l’infirmière. Au besoin, vous pouvez rencontrer le chef de service.

Si ces démarches ne vous donnent pas satisfaction, vous pouvez communiquer avec le commissaire aux plaintes et à la qualité des services. Son rôle est d’examiner votre plainte et d’assurer le respect de vos droits.

Partager