Les effets secondaires possibles et les recommandations

Les effets secondaires possibles pendant les traitements

La radiothérapie peut occasionner des effets secondaires. Ces derniers sont d’intensité variable d’une personne à l’autre et augmentent habituellement de façon graduelle pendant la période de traitements. N’hésitez pas à demander conseil à votre équipe soignante lors de l’apparition des symptômes suivants :

  • Rougeur, irritation et/ou sensibilité de la peau ainsi qu’une perte de poils de la zone irradiée;
  • Selles molles, gaz abdominaux, crampes et/ou diarrhée parfois accompagnés de mucus et/ou de sang dans les selles;
  • Possibilité d’une sensation de brûlure au passage des selles ainsi que des fausses envies d’aller à la selle;
  • Nausées occasionnelles;
  • Augmentation de la fréquence et/ou sensation de brûlement des urines;
  • Infertilité permanente;
  • Ménopause permanente;
  • Fatigue.

Et rarement :

  • Apparition d’une infection, telle une infection urinaire ou autre. Consultez en cas de fièvre;
  • Suintement de la peau de la zone traitée, c’est-à-dire produire un liquide transparent comme une ampoule;
  • Si vous avez eu une chirurgie avec fermeture de l’anus et colostomie permanente (sac au ventre), il y a une faible possibilité de retard de guérison de la cicatrice;
  • Diminution des globules blancs, des globules rouges et/ou des plaquettes dans le sang.

Prenez soin de vous pendant vos traitements

Afin de calmer ou d’éviter l’aggravation des effets secondaires, voici quelques recommandations :

Médication

  • Prendre de l’acétaminophène (Tylenol, Atasol, etc.) en cas de douleur générale et si vous n’avez pas de contre-indications à en prendre;
  • Prendre les médicaments qui vous ont été prescrits en lien avec la chimiothérapie en cas de nausées. Si vous n’en avez pas, parlez-en à votre équipe soignante;
  • Prendre de la lopéramide (ex. : Imodium) en cas de diarrhée, APRÈS en avoir parlé avec votre radio-oncologue. Cesser les laxatifs si vous en prenez.

Alimentation

  • Ne pas consommer de suppléments antioxydants ou de produits naturels sans en parler à votre médecin.
  • S’alimenter selon le Guide alimentaire canadien;
  • S’alimenter et s’hydrater suffisamment;
  • Si vous avez de la nausée ou un manque d’appétit, prendre des repas plus petits, mais plus fréquents;
  • Au besoin, on vous remettra un document qui indiquera des conseils alimentaires qui peuvent aider à atténuer la diarrhée. Vous pourriez également voir un nutritionniste pour une évaluation et des recommandations supplémentaires.

Bien-être

  • Demeurer actif autant que possible tout en vous reposant lors de moments de fatigue.

Contraception

  • Utiliser un moyen de contraception durant les traitements ainsi que jusqu’à six mois après la fin de la radiothérapie.

Soin de la peau pendant les traitements de radiothérapie„

  • Si la peau de la zone traitée commence à être irritée, faire des bains de siège :

    • Eau tiède et 1 cuillère à table de bicarbonate de soude (soda);
    • 15 minutes jusqu’à quatre fois par jour;
    • Séchez ensuite la zone délicatement et tentez de garder la zone au sec le reste de la journée.„

  • Il est fortement suggéré de protéger la zone traitée du froid, du chaud et du soleil. Le cas échéant, appliquez une protection solaire avec un FPS 30 au minimum.
  • Prenez des bains ou des douches à l’eau tiède. Il est important de ne mettre aucune huile ou aucun bain moussant dans votre bain.
  • Utilisez du savon et de la crème non parfumés.„
  • N’appliquez pas de crème dans la zone traitée trois heures avant le traitement. Si votre médecin vous prescrit une crème particulière, l’appliquer à la fréquence indiquée.
  • „Évitez de vous baigner dans des piscines/spas chlorés, brome, sel.
  • „Ne vous rasez pas avec un rasoir manuel dans la zone traitée.
  • Ne laissez pas l’humidité s’accumuler dans le pli fessier. Pour ce faire :

    • Portez des vêtements amples;
    • Lorsque vous sortez de la douche, tamponnez légèrement sous le pli fessier pour assécher la peau.

Les effets secondaires possibles après les traitements

Si les effets secondaires deviennent importants ou si vous avez des questionnements, joignez votre infirmière pivot qui sera en mesure de vous conseiller ou de vous orienter vers la ressource appropriée. En dehors des heures d’ouverture du CRIC, il est possible d’obtenir des conseils de professionnels de la santé 24 h/24 en composant le 811. Si votre état de santé nécessite des soins urgents, présentez-vous à l’urgence la plus près de chez vous ou contactez le 911.

Les effets secondaires apparus pendant les traitements peuvent perdurer et même augmenter quelques semaines après la fin de la radiothérapie pour ensuite s’estomper graduellement. Nous vous conseillons de :

  • Continuer d’appliquer les conseils mentionnés ci-dessus jusqu’à la résolution des effets secondaires.

La fatigue peut demeurer présente plusieurs semaines après la fin des traitements. Nous vous conseillons de :

  • Reprendre vos activités graduellement et pratiquer une activité physique légère à modérée, au moins 30 minutes par jour, plusieurs fois par semaine.

Effets secondaires possibles à long terme

Effets secondaires possibles

  • Changements possibles au niveau des selles :

    • Diarrhées chroniques;
    • Selles plus urgentes;
    • Perte involontaire des selles (incontinence);
    • Rétrécissement de la cicatrice au rectum rendant le passage des selles plus difficile.

  • Changements possibles au niveau des urines :

    • Augmentation de la fréquence des urines;
    • Saignement dans les urines.

  • Sensibilité, raideur et/ou douleur au pli des fesses ou au sacrum/coccyx;
  • Crampes abdominales;
  • Chez la femme : sécheresse vaginale;
  • Chez l’homme : trouble érectile.

Effets secondaires rares

  • Saignement de l’intestin et/ou du rectum;
  • Formation d’un trajet entre l’intestin et un autre organe (fistule);
  • Blocage de l’intestin;
  • Perforation de l’intestin.

Effets secondaires très rares

  • Cancer secondaire causé par la radiation.
Partager