Les effets secondaires possibles et les recommandations

Les effets secondaires possibles pendant les traitements

La radiothérapie peut occasionner des effets secondaires. Ces derniers sont d’intensité variable d’une personne à l’autre et augmentent habituellement de façon graduelle pendant la période de traitements. N’hésitez pas à demander conseil à votre équipe soignante lors de l’apparition des symptômes suivants :

  • Essoufflement;
  • Augmentation des sécrétions et/ou de la toux;
  • Difficulté à avaler si le cou est traité (douleur, sensation de brûlure et/ou blocage);
  • Nausées;
  • Fatigue;
  • Réactions cutanées légères.

Et rarement :

  • Apparition d’une infection (ex. : pneumonie).

Prenez soin de vous pendant vos traitements

Afin de calmer ou d’éviter l’aggravation des effets secondaires, voici quelques recommandations :

Médication

  • Prendre de l’acétaminophène (Tylenol, Atasol, etc.) en cas de douleur généraleet si vous n’avez pas de contre-indications à en prendre;
  • Prendre régulièrement vos inhalateurs (pompes) tels que prescrit, si vous en prenez;
  • Prendre les médicaments qui vous ont été prescrits en lien avec la chimiothérapie en cas de nausées. Si vous n’en avez pas, parlez-en à votre équipe soignante.

Alimentation

  • Ne pas consommer de suppléments antioxydants ou de produits naturels sans en parler à votre médecin;
  • S’alimenter selon le Guide alimentaire canadien;
  • S’alimenter et s’hydrater suffisamment;
  • S’alimenter selon votre niveau de difficulté :

    • Modifier les textures de ce que vous mangez. Vous pouvez avoir besoin de manger des textures molles, des purées et, plus rarement, des suppléments liquides (ex. : Ressource, Boost, Ensure).

  • Prendre les médicaments contre la douleur 30 à 60 minutes avant de manger si avaler est douloureux;
  • Prendre des repas plus petits, mais plus fréquents si vous avez de la nausée ou un manque d’appétit;
  • Vous serez vu par un nutritionniste pour une évaluation et des recommandations supplémentaires.

Bien-être

  • Demeurer actif autant que possible tout en vous reposant lors de moments de fatigue.

Contraception

  • Si vous êtes une femme non ménopausée ou préménopausée, utilisez un moyen de contraception durant les traitements.

Soin de la peau pendant les traitements de radiothérapie

  • „Utilisez du savon et de la crème non parfumés.
  • Si votre médecin vous prescrit une crème particulière, l’appliquer à la fréquence indiquée. Assurez-vous que la crème a bien pénétrée avant le traitement.
  • „Il est fortement suggéré de protéger la zone traitée du froid, du chaud et du soleil. Le cas échéant, appliquez une protection solaire avec un FPS 30 au minimum.
  • Prenez des bains ou des douches à l’eau tiède. Il est important de ne mettre aucune huile ou aucun bain moussant dans votre bain.
  • „Évitez de vous baigner dans des piscines/spas chlorés, brome, sel.
  • „Portez des vêtements amples et confortables.„
  • Ne vous rasez pas avec un rasoir manuel dans la zone traitée.

Les effets secondaires possibles après les traitements

Si les effets secondaires deviennent importants ou si vous avez des questionnements, joignez votre infirmière pivot qui sera en mesure de vous conseiller ou de vous orienter vers la ressource appropriée. En dehors des heures d’ouverture du CRIC, il est possible d’obtenir des conseils de professionnels de la santé 24 h/24 en composant le 811. Si votre état de santé nécessite des soins urgents, présentez-vous à l’urgence la plus près de chez vous ou contactez le 911.

Les effets secondaires apparus pendant les traitements peuvent perdurer et même augmenter quelques semaines après la fin de la radiothérapie pour ensuite s’estomper graduellement. Nous vous conseillons de :

  • Continuer d’appliquer les conseils mentionnés ci-dessus jusqu’à la résolution des effets secondaires.

La fatigue peut demeurer présente plusieurs semaines après la fin des traitements. Nous vous conseillons de :

  • Reprendre vos activités graduellement et pratiquer une activité physique légère à modérée, au moins 30 minutes par jour, plusieurs fois par semaine.

Effets secondaires possibles à long terme

Effets secondaires rares

  • Irritation du poumon :

    • Peut causer des sécrétions, de la toux et/ou de l’essoufflement;
    • Peut apparaître jusqu’à six mois après la radiothérapie;
    • Disparaît habituellement seule en quelques mois, mais nécessite parfois de la médication.

  • Tendance accrue à développer un zona;
  • Irritation de l’enveloppe du cœur (péricardite) :

    • Peut apparaître jusqu’à six mois après la radiothérapie;
    • Peut causer des douleurs au thorax, des essoufflements et des palpitations.

  • Zone de cicatrice du poumon dans la région traitée (fibrose) pouvant causer de l’essoufflement;
  • Augmentation du risque de maladie cardiaque;
  • Toux chronique;
  • Sensation de choc électrique le long de la colonne vertébrale en se penchant la tête;
  • Diminution du fonctionnement de la glande thyroïde.

Effets secondaires très rares

  • Cancer secondaire causé par la radiation.

    • Pour les femmes dont les seins ont reçu de la radiation lors de leurs traitements : Commencez les mammographies annuelles 10 ans après la radiothérapie ou à partir de l’âge de 40 ans au plus tard. Passez, en plus, une résonance magnétique mammaire (IRM), si vous aviez entre 10 et 30 ans au moment de la radiothérapie.

  • Blessure à la moelle épinière pouvant causer une paralysie.
Partager