Le sommeil

Insomnie quand tu nous tiens!

Il est 22 h. Je suis au lit. Je suis stressé, je me sens activé. Je n’arrive pas à m’endormir. J’ouvre ma tablette, mon téléphone intelligent, ma télévision en me disant que ça va m’aider à m’endormir. Il est 23 h et je suis toujours éveillé.

Je finis par m’endormir aux petites heures, mais je me réveille au moindre bruit. Mon cerveau est encore activé. Je réussis à me rendormir et voilà que le cadran sonne. Je me lève, cerné, comme si c’était la veille.

Stratégie

Je revois mon hygiène de sommeil

Par cette stratégie, je vise à :

  • Améliorer et prendre soin de mon sommeil.

On entend souvent parler d’hygiène du sommeil qui signifie : maintenir de bonnes habitudes pour favoriser un sommeil réparateur.
Le stress peut nuire au sommeil et un sommeil non-réparateur peut augmenter notre stress : un cercle vicieux qu’il faut briser pour restaurer notre santé.
Aujourd’hui, nous vous proposons quelques étapes clés pour vous aider à mieux dormir.

Exercice

Je mets en place une bonne hygiène de sommeil

  • J’établis une routine avant de me coucher (c’est vrai pour les enfants, mais pour les adultes aussi). Une routine (ex. : enfiler un pyjama, se brosser les dents, lire avant de dormir) permet d’envoyer des signaux, toujours les mêmes, à notre cerveau pour lui indiquer qu’il doit se préparer à se désactiver pour entrer dans un état de calme et d’apaisement.
  • J’ai des heures de lever et de coucher similaires d’une journée à l’autre. • J’éteins tous mes écrans au moins une heure avant le coucher.
  • Je préfère des activités qui me détendent une heure avant d’aller me coucher (lecture, bain chaud).
  • Je limite ma consommation d’alcool, particulièrement en soirée.
  • J’évite les produits de la caféine quatre à six heures avant l’heure du coucher.
  • Je garde ma chambre à coucher fraîche, sombre, tranquille et confortable.
  • J’apprends à détecter mes signes de sommeil qui m’indiquent qu’il est temps de me coucher (ex.: bâillements, yeux qui piquent, frissons).

Bonne nuit!

Recommandations issues de Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM)

Besoin d'aide

La plupart d’entre vous arriverez à vous adapter à la situation, mais il demeure important de rester attentif à vos besoins. Le prolongement de cette situation inhabituelle pourrait aggraver vos réactions émotionnelles. Certains pourraient ressentir une plus grande fatigue, des peurs envahissantes, avoir plus de difficulté à accomplir leurs tâches quotidiennes, à développer une crainte excessive de contagion ou même des pensées suicidaires.

Selon votre degré de stress, voici différentes ressources à votre disposition :

Je consulte des outils/repères qui peuvent m’aider Je communique avec J'appelleJe communique avec mon PAEJe cherche un soutien à l’extérieur de mon milieu de travail
Page Web Prendre soin de soi
  • Mon coordonnateur professionnel
  • Mon gestionnaire immédiat
  • 811 Info-Social
  • 1 866 Appelle                 

Communiquer avec l'Ordre des psychologues du Québec au 1 800 561-1223 ou à l'adresse www.ordrepsy.qc.ca/trouver-de-aide

 

Partager