Consignes Quand faut-il s’isoler (COVID-19)

J’ai la COVID-19

  • Vous avez obtenu un résultat positif de COVID-19 par test rapide
  • Vous avez obtenu un résultat de test positif de COVID-19 en clinique de dépistage (par courriel ou par un message téléphonique automatisé)
  • Vous avez des symptômes compatibles à la Covid-19 ou êtes en atteinte d’un résultat de test, vous êtes considéré comme atteint de la Covid-19.

Si vous êtes adéquatement vacciné, vous devez vous isoler pendant 5 jours à partir de la date de début de vos symptômes ou à partir de la date de votre prélèvement si vous n’avez pas de symptômes. 

Après 5 jours, si vous présentez ces deux conditions : 

  • Vos symptômes se sont améliorés ou sont disparus  
  • Vous n’avez pas de fièvre depuis au moins 24 heures (sans avoir pris un médicament contre la fièvre)

Vous pouvez cesser l’isolement et reprendre vos activités régulières. Toutefois, pendant 5 jours supplémentaires, vous devrez : 

  • porter un masque lors de toute interaction sociale;
  • respecter une distanciation de 2 mètres;
  • éviter les contacts avec les personnes vulnérables.

Si vous n’êtes pas adéquatement vacciné ou ne respectez pas toutes les conditions, vous devez vous isoler pendant 10 jours à partir de la date de début de vos symptômes ou à partir de la date de votre prélèvement si vous n’avez pas de symptômes.

Après 10 jours, si vous n’avez plus de fièvre depuis au moins 48 heures (sans avoir pris un médicament contre la fièvre) et que vos symptômes se sont améliorés ou ont disparu depuis au moins 24 heures, vous pouvez cesser l’isolement et reprendre vos activités régulières.

Si vous êtes un résident d’un milieu à risque : RPA, RI-RTF, la durée de l’isolement est de 10 jours et l’allègement de cette période ne peut pas être appliquée. 

Si vous êtes une personne immunosupprimée adéquatement vaccinée ou non, la durée de l’isolement est de 21 jours.

Consignes d’isolement en milieux scolaires du primaire et les services de garde éducatifs à l’enfance

Pour les professeurs et le personnel

Si vous êtes adéquatement vacciné, vous devez vous isoler pendant 5 jours à partir de la date de début de vos symptômes. 

Après 5 jours d’isolement, si vous présentez ces deux conditions, vous pouvez retourner au travail : 

  • Vos symptômes se sont améliorés ou sont disparus; 
  • Vous n’avez pas de fièvre depuis au moins 24 heures (sans avoir pris un médicament contre la fièvre).

Toutefois, pendant 5 jours supplémentaires, vous devrez : 

  • Porter un masque d’intervention en continu;
  • Respecter une distanciation de 2 mètres.

Si vous n’êtes pas adéquatement vacciné ou ne respectez pas toutes les conditions, vous devez vous isoler pendant 10 jours à partir de la date de début de vos symptômes. 

Pour les enfants de moins de 12 ans

Les enfants doivent être isolés pendant 5 jours à partir de la date de début des symptômes, quel que soit leur statut vaccinal.

Après 5 jours d’isolement, faire un test rapide.

  • Si le résultat est positif, l’enfant doit s’isoler durant 5 jours supplémentaires.
  • Si le résultat est négatif, l’enfant peut reprendre ses activités si les symptômes s’améliorent et aucune fièvre depuis au moins 24 heures (sans avoir pris un médicament contre la fièvre).

Il devra toutefois durant les 5 jours suivants :

  • porter un masque lors de toute interaction sociale (sauf pour les enfants du préscolaire et des services de garde);
  • respecter une distanciation de 2 mètres.

Pour les enfants d’une classe spécialisée où le port du masque est impossible

Les enfants doivent être isolés pendant 5 jours à partir de la date de début de leurs symptômes.

Après 5 jours d’isolement, faire un test rapide (si possible).

  • Si le résultat est positif ou s’il est impossible de faire un test, poursuivre l’isolement durant 5 jours supplémentaires.
  • Si le résultat est négatif, reprendre les activités si les symptômes s’améliorent et aucune fièvre depuis au moins 24 heures (sans avoir pris un médicament contre la fièvre).

Durant les 5 jours suivants, respecter une distanciation de 2 mètres.

Si vous êtes un travailleur de la santé en contact avec des personnes à risque, cet isolement sera de 10 jours. En cas de bris de service, le Bureau de Santé peut, sous certaines conditions, vous autoriser un retour anticipé.  Vous devez communiquer avec eux. 

Si vous travaillez dans un milieu de vie privé, votre employeur doit communiquer avec son partenaire en soutien première ligne du CISSS de Chaudière-Appalaches pour de plus amples détails. (SAD-SAPA, DI-TSA-DP, DSMD) au sujet de cette mesure.

Aucun document (ex. : attestation) ou démarche ne devrait être requis après une période d'isolement. Une fois la durée de celle-ci terminée, vous pouvez reprendre vos activités, si les conditions sont remplies.

Avisez vos contacts

Vous devez aviser toutes les personnes que vous avez vues pendant que vous étiez contagieux. Un cas est contagieux 48 heures avant le début de ses symptômes ou 48 heures avant la date de son prélèvement (si le cas n’a pas de symptôme). Toutes ces personnes doivent respecter les consignes qui s’appliquent à elles en consultant : « J’ai été en contact avec une personne qui a la COVID. »

Consignes d’isolement

  • Vous ne devez pas aller au travail, à l’école, au CPE, à la garderie ni dans aucun endroit public (ex. : magasin, pharmacie, épicerie).
  • Pour les aliments et autres biens essentiels, demandez l’aide d’autres personnes ou utilisez le service de livraison. Demeurez à plus de deux mètres de cette personne.
  • N’utilisez pas les transports publics;
  • Ne recevez aucun visiteur à la maison;
  • Vous pouvez sortir à l’extérieur sur votre balcon ou dans votre cour privée, en vous assurant d’être à deux mètres de toute autre personne. Ne prenez pas de marche à l’extérieur de votre terrain;
  • Évitez le plus possible les contacts avec les autres personnes qui vivent dans la maison.
  • Gardez une distance d’au moins 2 mètres entre vous et les autres. Couvrez votre nez et votre bouche si vous devez vous approcher à moins de 2 mètres. Vous pouvez également consulter la page concernant les types de masque et comment les choisir pour savoir quel masque utiliser.
  • Demeurez seul dans une pièce de la maison le plus souvent possible.
  • Si possible, mangez et dormez seul dans une pièce de la maison.
  • Si possible, utilisez une salle de bain qui vous est réservée. Sinon, désinfectez-la après chaque utilisation.
  • Aérez souvent la maison et votre chambre en ouvrant une fenêtre (si la météo le permet).

Pour déterminer le moment de votre levée d'isolement, veuillez suivre les consignes Levée de l'isolement.


Informations sur le calcul de la période d'isolement

Vous avez des symptômes de COVID-19?

Vous avez un résultat positif à un test rapide de COVID-19?

Vous avez reçu un courriel confirmant que votre test de COVID-19 est positif?

 

Voici un tableau qui vous aidera à prendre les bonnes décisions, en ayant à cœur de ne pas contaminer vos proches et la communauté et qui tient compte des nouvelles mesures d’allégement possible de la période d’isolement.

 

Veuillez noter qu'aucune confirmation ne pourra être fournie par la Direction de santé publique.

 

Situation

Je suis atteint de la COVID et pendant ma maladie, j’ai présenté au moins 1 des symptômes suivants

Je suis atteint de la COVID et pendant ma maladie, j’ai présenté au moins 2 de ces symptômes suivants

Je suis atteint de la COVID et pendant ma maladie, j’ai présenté 1 des symptômes suivants

Je suis atteint de la COVID et pendant ma maladie je n’ai présenté aucun symptôme

 

  • Fièvre (température buccale de 38,1 °C (100,6 °F) et plus)
  • Perte soudaine de l’odorat sans congestion nasale, avec ou sans perte de goût
  • Toux récente ou aggravée
  • Essoufflement
  • Difficulté à respirer
  • Mal de gorge
 
 
  • Maux de ventre
  • Nausées, maux de cœur ou vomissements
  • Diarrhées
  • Grande fatigue
  • Perte d’appétit importante
  • Douleurs musculaires généralisées (non liées à un effort physique)
  • Mal de tête
 
 
  • Maux de ventre
  • Nausées, maux de cœur ou vomissements
  • Diarrhées
  • Grande fatigue
  • Perte d’appétit importante
  • Douleurs musculaires généralisées (non liées à un effort physique)
  • Mal de tête
 

 

Application de l'allègement pour la fin de l'isolement

Pour les personnes adéquatement protégées, l'isolement strict à la maison est de cinq jours, si les symptômes se sont nettement améliorés et que la fièvre est absente pendant plus de 24 heures. Dans un tel cas, la personne devra porter le masque en tout temps à l’extérieur du domicile et respecter la distanciation sociale de deux mètres si possible jusqu’au 10e jour.

L'isolement reste de 10 jours pour la personne qui n'est pas adéquatement protégée.

Exemples

Maeva est adéquatement vaccinée, elle a fait de la fièvre et a eu mal à la tête le 2 janvier. Sa fièvre s'est résorbée la journée du 8 janvier.

Elle doit s'isoler à la maison jusqu'au 9 janvier, à minuit. Si elle sort de chez elle, elle doit porter le masque en tout temps et respecter la distanciation de deux mètres jusqu'au 12 janvier.

Jean n'est pas vacciné, il a eu la diarrhée le 2 janvier. Dans les jours qui suivent, il a aussi eu des nausées et de la fatigue intense.

Même s'il va beaucoup mieux le 6 janvier, Jean doit rester à la maison, en isolement, jusqu'au 12 janvier, à minuit.

Anna est adéquatement vaccinée et a eu de grosses douleurs musculaires dans tout le corps. Elle fait un test rapide à la maison le 4 janvier et le résultat est positif.

Elle reste à la maison jusqu'au 9 janvier, à minuit, puisqu'elle n'a plus de symptômes. Si elle sort de chez elle, elle doit porter le masque en tout temps et respecter la distanciation de deux mètres jusqu'au 14 janvier.

Thomas est adéquatement vacciné. Il a dû se faire dépister au centre de dépistage à la suite d'une demande de la santé publique le 3 janvier. Il n'a eu aucun symptôme pendant son épisode.

Il doit rester à la maison jusqu'au 8 janvier. S'il sort de sa résidence, il doit porter le masque en tout temps et respecter la distanciation de deux mètres jusqu'au 13 janvier.

À considérer avant de mettre fin aux précautions à la fin de la période de 10 jours

Vaut mieux jouer de prudence! Si vous présentez encore des symptômes, n'hésitez pas à poursuivre votre isolement et à continuer d'appliquer les mesures de port du masque et de distanciation sociale.

Pour les personnes non adéquatement protégées, avant de mettre fin à votre isolement de 10 jours : 

  • Vous ne devez pas avoir de fièvre depuis 48 heures (sans avoir pris un médicament contre la fièvre);
  • Vous devez avoir une amélioration des symptômes depuis 24 heures (excluant la toux et la perte de l'odorat qui peuvent durer plus longtemps).

J’ai des symptômes

Si vous avez des symptômes de la COVID-19, vous devez vous isoler immédiatement afin de prévenir la propagation du virus.

  • Consultez l’Outil d'autoévaluation des symptômes de la COVID-19;
  • Si j'ai accès à un test rapide, je fais un autodépistage à domicile :

    • Si le résultat est négatif : je reste isolé et je refais un test après 24 à 48 h;
    • Si le résultat est positif : je m'isole selon les consignes en vigueur et ma situation.

  • Si je n'ai pas accès à un test rapide, je me considère comme un cas positif à la COVID-19 et je respecte les consignes d'isolement en vigueur;
  • Si je fais partie des clientèles priorisées pour les tests PCR, je prends mon rendez-vous pour un test de dépistage en clinique au 1 877 644-4545 ou par le biais de cv19quebec.ca et je contacte mon employeur pour lui faire part de ma situation.

Informations supplémentaires pour les enfants 0-5 ans fréquentant un milieu de garde 0-5 ans, la prématernelle ou la maternelle

Nous vous invitons à consulter ce lien pour évaluer si les symptômes de votre enfant sont compatibles avec la COVID-19, nécessitent de le garder à la maison et d'effectuer un test rapide.

Vous devez aviser la responsable du milieu de garde que votre enfant est atteint de la COVID et suivre les consignes spécifiques pour les milieux de garde.

Si vous ne faites pas dépister votre enfant à l’aide de test rapide, vous devez respecter pour lui les consignes applicables à un cas de COVID. Pour les membres de la maisonnée, ce sont les consignes applicables au contact d’un cas qui doivent être respectées.


J’ai été en contact avec une personne qui a la COVID

Vous pouvez être identifié comme étant un contact d’un cas de différentes façons : par le cas lui-même, par la santé publique, par votre employeur, par l’école ou la garderie de votre enfant, etc.

Vous êtes un contact d’un cas dans la situation suivante : vous avez été en contact avec le cas dans les 48 heures précédant l’apparition des symptômes du cas (ou précédant la date de prélèvement si le cas n’avait pas de symptômes) jusqu’à l’isolement du cas.

Types de contact

Définition

Consignes
Contact à risque élevé
  • Personne qui vit sous le même toit qu'un cas;
  • Partenaire sexuel, couple qui ne partage pas le même domicile.

Si vous êtes adéquatement vacciné, vous devez :

  • Vous isoler à votre domicile pendant cinq jours;
  • Surveiller l'apparition de symptômes.

Après ces cinq jours, si vous n'avez pas développé de symptômes, vous pouvez cesser votre isolement et durant les cinq jours suivants, vous devez : 

  • Surveiller l'apparition de symptômes;
  • Éviter les contacts avec les personnes vulnérables;
  • Porter un masque lors de toute interaction sociale;
  • Pratiquer la distanciation de deux mètres, si possible.

Si vous n'êtes pas adéquatement vacciné, vous devez :

  • Vous isoler à votre domicile pendant 10 jours à compter de la date de réception de test positif du cas;
  • Surveiller l'apparition de symptômes.
Contact à risque modéré
  • Personne qui n'est pas un contact à risque élevé

ET

  • Personne qui a été en contact avec un cas confirmé à moins de deux mètres pendant au moins 15 minutes, sans le port du masque, soit par la personne positive ou par la personne qui a été en contact.

Si vous êtes adéquatement vacciné, vous devez, pour les 10 jours suivants votre dernier contact avec le cas : 

  • Surveiller l'apparition de symptômes;
  • Éviter les contacts avec les personnes vulnérables;
  • Porter un masque lors de tout interaction sociale;
  • Pratiquer la distanciation de deux mètres, si possible.

Si vous n'êtes pas adéquatement vacciné, vous devez :

  • Vous isoler de manière préventive à votre domicile pendant 10 jours;
  • Surveiller l'apparition de symptômes.
Contact à risque faiblePersonne qui a été en contact avec un cas à moins de deux mètres pendant au moins 15 minutes, avec le port du masque par la personne positive et la personne qui a été en contact.
  • Autosurveillance des symptômes pendant 10 jours après votre dernier contact avec le cas;
  • Suivre toutes les mesures sanitaires en vigueur.

Lors d’un contact à risque élevé, l’isolement doit être réalisé même si le contact ne développe pas de symptômes, et même s'il obtient un résultat négatif à un test de dépistage.

Si le contact développe des symptômes, il doit suivre les consignes indiquées à la page Consignes à suivre pour la personne qui présente des symptômes de la COVID-19.

Aucun document (ex. : attestation) ou démarche ne devrait être requis après une période d'isolement. Une fois la durée de celle-ci terminée, vous pouvez reprendre vos activités, si les conditions sont remplies.

Si vous êtes un travailleur de la santé et des services sociaux, communiquez avec votre milieu de travail pour recevoir les consignes de levée de l’isolement et de retour au travail.

En cas de doute, contactez la ligne 1 877 644-4545 ou consultez le Guide autosoins. Vous pouvez également contacter le service Info-Santé 811 (consultation téléphonique 24/7) si vous avez besoin de conseils concernant votre santé (par exemple, lorsque vos symptômes perdurent).


J’ai eu un résultat négatif

Vous avez un résultat négatif  à un test de dépistage de COVID-19


Levée de l'isolement

Si à la date où vous devriez sortir de votre isolement vous avez encore des symptômes, vous êtes invité à la prudence.

En cas de doute, contactez la ligne 1 877 644-4545 ou consultez le Guide autosoins.

Partager