Exposition pédagogique aux usagers COVID-19 confirmé ou suspecté

Le contact en cours de stage avec des usagers suspectés ou atteints de la COVID-19 est permis pour certains apprenants expérimentés afin, notamment, de préparer l’apprenant à la réalité du marché du travail après la diplomation.

Toute exposition doit avoir au préalable été jugée requise et pertinente au plan pédagogique ou clinique et doit respecter les principes et règles ci-dessous :

Principes généraux :

  • Aucune exposition pour les personnes enceintes ou immunosupprimées;
  • Limiter le nombre de personnes exposées dans l’équipe;
  • Éviter la duplication d’interventions;
  • Respecter la pyramide inversée d’enseignement.

Règles de base lorsque l’exposition est justifiée et pertinente:

L’apprenant doit :

  • Porter les équipements de protection individuelle (EPI) requis et ces derniers doivent être en quantité suffisante;
  • Avoir au préalable réalisé les formations nécessaires;
  • Être supervisé étroitement.

Spécificités pour les stagiaires, externes et résidents :

Stagiaire

La prise en charge d’usagers confirmés ou suspectés de COVID-19 (ex. : zones chaude ou tiède) est permise pour les stagiaires suivants :

  1. Disciplines ciblées par un arrêté ministériel, qui peuvent contribuer de façon significative en contexte de pénurie de main-d’œuvre et de pandémie;
  2. Ayant réussi plus d’un stage actif dans un milieu clinique (exclut stage d’observation) et ayant fait la démonstration d’une maîtrise adéquate de l’ensemble des règles de PCI;
  3. De niveau baccalauréat et maîtrise en réadaptation (référer à la Phase 6 de la politique d’exposition).

Dans le cas contraire, l’implication du stagiaire en présence d’usagers confirmés ou suspectés de COVID-19 devrait se limiter au soutien à son superviseur (ex. : collecte de données, questionnaire à distance, suivis et rédactions de notes).

Externe en médecine

L'externe peut s'impliquer ou prendre en charge des usagers confirmés ou suspectés de COVID-19 (ex. : zones chaude ou tiède), en respectant le mode de fonctionnement du milieu, ainsi que les spécificités de la Phase 6 de la politique d’exposition des résidents, externes et stagiaires en réadaptation.

Résident en médecine

Le résident peut s’impliquer ou prendre en charge des usagers confirmés ou suspectés de COVID-19 (ex. : zones chaude ou tiède), en respectant le mode de fonctionnement du milieu, ainsi que les spécificités de la Phase 6 de la politique d’exposition des résidents, externes et stagiaires en réadaptation.

En cas de contre-indication

Si un résident présente une contre-indication officielle à être exposé à des usagers COVID+, il doit en faire part au responsable de l’accueil du service où il va travailler. Si la contre-indication n’est pas encore officialisée, le résident doit rapidement faire un suivi auprès de sa direction de programme.

Un résident qui ne présente pas de contre-indication à être exposé à des usagers infectés ou potentiellement infectés à la COVID-19 n’est pas autorisé à refuser. Si tel est le cas, un suivi devra être réalisé avec la direction du programme du résident.


Contactez-nous

enseignement.cissscaanti-spam@anti-spamssss.gouv.qcanti-spam.anti-spamca

Des questions? Besoin de plus d’informations? L’équipe de l’enseignement de la Direction de la recherche et de l’enseignement universitaire (DREU) est disponible pour vous.

Partager